Commission pour la prévention du crime et la justice pénale

La Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) a été créée par le Conseil économique et social (ECOSOC) dans sa résolution 1992/1, à la suite d'une demande de l'Assemblée générale formulée dans sa résolution 46/152, en tant que commission technique. Le Conseil a assigné des mandats et priorités à la CCPCJ dans sa résolution 1992/22, qui comprennent : une action internationale pour combattre la criminalité nationale et transnationale, notamment la criminalité organisée, le crime économique et le blanchiment d'argent ; la promotion du rôle du droit pénal dans la protection de l'environnement ; la prévention du crime dans les zones urbaines, notamment la criminalité et la violence juvéniles ; l'amélioration de l'efficience et de l'impartialité des systèmes d'administration de la justice pénale.

En outre, la CCPCJ offre aux États Membres un forum d'échange d'expertise, d'expériences et d'informations en vue de développer des stratégies nationales et internationales et de dégager des priorités dans la lutte contre la criminalité. En 2006, l'Assemblée générale a adopté la résolution 61/252 élargissant le mandat de la CCPCJ afin de lui permettre d'assumer le rôle d'organe directeur de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et d'approuver le budget du Fonds des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale, fonds qui fournit les ressources nécessaires à la promotion de l'assistance technique dans les domaines de la prévention du crime et de la justice pénale à travers le monde. La CCPCJ travaille en coordination avec d'autres organes des Nations Unies bénéficiant d'un mandat spécifique en matière de prévention du crime et de justice pénale et sert d'organe préparatoire aux Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale. Les déclarations adoptées lors de ces congrès sont transmises via la CCPCJ et ECOSOC à l'Assemblée générale pour approbation. La CCPCJ traduit les résultats des congrès en actions concrètes par l'intermédiaire de décisions et de résolutions, parmi lesquelles un grand nombre sont recommandées à ECOSOC pour adoption, ou à l'Assemblée générale par l'intermédiaire d'ECOSOC.

Des réunions intersessionnels de la CCPCJ sont organisées de façon régulière dans le but de fournir des orientations générales à l'ONUDC. À la fin de chaque année, la CCPCJ se réunit pour la reprise de sa session ordinaire afin d'examiner les questions budgétaires et administratives liées à son rôle d'organe directeur du programme des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale.

 

Informations complémentaires concernant la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale:

Mandat et fonctions

Décisions et résolutions en lien avec la criminalité

Membres de la Commission                    

Méthodes de travail de la Commission

Bureau Informations complémentaires