Bannière de la CND : Commission des stupéfiants des Nations Unies, organe de décision du système des Nations Unies chargé en premier lieu des questions liées aux drogues.

Organes subsidiaires

Chefs des Services chargés au Plan National de la lutte contre le Trafic Illicite des drogues (HONLEA)

Pour renforcer la coopération dans les activités de lutte contre la drogue au niveau régional, le Conseil économique et social a créé les HONLEA en tant qu'organes subsidiaires de la Commission des Stupéfiants. Les régions couvertes sont l'Europe, l'Amérique latine et les Caraïbes, l'Asie et le Pacifique et l'Afrique. Les réunions ont généralement lieu chaque année pour identifier les principales difficultés politiques et d'application de la loi dans leurs régions, établir des groupes de travail pour analyser les problèmes, puis établir leurs rapports et recommandations à l'attention de la Commission.

Sous-commission sur le trafic de drogues illicites et les questions liées au Proche et au Moyen-Orient

La sous-commission a été créée en 1973 pour servir d'organe consultatif et fournirait à la Commission des stupéfiants une perspective régionale sur la lutte contre les activités illicites liées aux drogues au Proche et au Moyen-Orient.  Les fonctions de la sous-commission ont pout but de faciliter la coopération et la coordination des activités régionales de lutte contre le trafic illicite de drogues, d'identifier les problèmes prioritaires dans la région et de formuler des recommandations à la Commission pour traiter ces questions. La sous-commission relève directement de la Commission des Stupéfiants et se réunit chaque année.

Sessions extraordinaires les organes subsidiaires de la Commission des stupéfiants, 1er et 2 octobre 2020

Compte tenu de la difficulté de prévoir la situation concernant la pandémie de COVID-19 dans différentes parties du monde et des problèmes considérables que poserait la tenue en personne des réunions des organes subsidiaires en 2020, les organes subsidiaires de la Commission des stupéfiants, à savoir : la Réunion des chefs des services chargés au plan national de la lutte contre le trafic illicite des drogues, Amérique latine et Caraïbes ; la Réunion des chefs des services chargés au plan national de la lutte contre le trafic illicite des drogues, Asie et Pacifique ; la Réunion des chefs des services chargés au plan national de la lutte contre le trafic illicite des drogues, Afrique ; et la Sous-Commission du trafic illicite des drogues et des problèmes apparentés pour le Proche et le Moyen-Orient, tiendront des sessions extraordinaires sous une forme virtuelle et simplifiée les 1er et 2 octobre 2020.