Bannières des Commissions : CND et CCPCJ

Agenda 2030 pour le développement durable

Les Commissions contribuent activement à la mise en œuvre du programme de développement durable pour 2030, car le développement durable et les mandats des commissions sont étroitement liés et se renforcent mutuellement.

L'objectif 16 du développement durable (paix, justice et institutions fortes) est particulièrement pertinent pour les travaux de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale, car la plupart des cibles de l'objectif sont directement liées à des sujets qui relèvent de la compétence de la CCPCJ, de la lutte contre la violence à l'égard des femmes et des enfants, à l'état de droit et à la justice pour tous, à la réduction des flux financiers et d'armes illicites issus d'activités criminelles, à la lutte contre la corruption et le terrorisme ainsi qu'au soutien de la bonne gouvernance. D'autres objectifs sont également pertinents, y compris mais sans s’y limiter, l'objectif 4 sur une éducation de qualité, l'objectif 5 sur l'égalité des sexes, l'objectif 11 sur les villes et communautés durables, l'objectif 14 sur la vie sous-marine, l'objectif 15 sur la vie sur terre et l'objectif 17 sur les partenariats pour les objectifs.

La Commission des Stupéfiants considère le problème mondial de la drogue dans une perspective large et globale. Dans la déclaration ministérielle de 2019, les États membres ont réaffirmé que les efforts déployés pour atteindre les objectifs de développement durable et pour s'attaquer efficacement au problème mondial de la drogue étaient complémentaires et se renforçaient mutuellement. En outre, les États membres ont réaffirmé leur détermination à faire en sorte que tous les individus puissent vivre dans la santé, la dignité et la paix et à résoudre les problèmes de santé publique, de sécurité et problèmes sociaux résultant de l'abus de drogues, conformément à l'objectif 3 du développement durable, qui consiste à "assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous et à tous les âges". Le travail de la Commission des Stupéfiants est également lié à l'objectif 5 sur la réalisation de l'égalité des sexes. La Commission des Stupéfiants souligne l'importance de répondre aux besoins spécifiques des membres vulnérables de la société et des communautés, qui sont plus susceptibles d'être "laissés pour compte", notamment les enfants, les adolescents et les femmes. En soulignant la nécessité de renforcer la coopération et de promouvoir le partage d'informations entre les autorités judiciaires et policières pour répondre aux défis posés par les liens croissants entre le trafic de drogue, la corruption et d'autres formes de criminalité organisée, la Commission des Stupéfiants soutient également la mise en œuvre de l'objectif 16 relatif à la promotion de sociétés pacifiques, justes et inclusives.

Forum politique de haut niveau

Les commissions basées à Vienne apportent régulièrement une contribution de fond aux forums politiques de haut niveau sur le développement durable en présentant, de manière générale, la contribution des organes intergouvernementaux à l'agenda de 2030 et en particulier aux objectifs de développement durable et aux cibles respectives qui sont importantes pour leur mandat.

Contributions à l'objectif 5

Le Secrétariat aide les Commissions à intégrer une dimension de genre dans leurs travaux, notamment dans les documents parlementaires, les ordres du jour des réunions, les groupes de travail et les manifestations parallèles, afin de faire progresser les politiques tenant compte de la dimension de genre - en particulier dans le cadre plus large du programme de développement durable de 2030.

Événements spéciaux de l'Agenda 2030

Les commissions organisent conjointement des événements spéciaux pour présenter leurs contributions à la mise en œuvre de l'Agenda 2030, notamment avec la participation du Président de l'Assemblée Générale et d'autres commissions fonctionnelles.