Avoir les mains propres est bon pour les affaires

Photo: UNODC: UNODC Corruption Campaign "Your NO Counts"

English/anglais

9 décembre 2010 - A l' occasion de la Journée mondiale contre la corruption, le Directeur exécutif de l'UNODC Yury Fedotov demande au secteur privé de devenir plus actif dans la lutte contre la corruption. C'est un crime qui ronge les profits des entreprises, hausse les coûts des affaires et réduit la qualité des biens et services, et  sape ainsi la confiance des affaires et l'intégrité d'entreprise, et détruit la réputation des compagnies.

L'impact plus large de la corruption sur la société n'est pas moins nuisible. C'est une menace au développement, à la démocratie et à la stabilité qui déforme les marchés, limite la croissance économique, décourage les investissements étrangers et ébranle les services publics et la confiance dans le gouvernement.

C'est autour de cette conscience des effets dévastateurs de la corruption que la campagne conjointe du PNUD et de l'UNODC « Votre NON compte » a été développée, pour attirer l'attention sur l'obstacle que représente la corruption à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement.

Il y existe de nombreuses raisons pour le secteur privé de rejeter la corruption, son coût en est la principale raison. « La corruption ronge les profits, hausse les prix et baisse la qualité. Mais c'est aussi immoral. Elle sape la confiance des affaires et l'intégrité d'entreprise, et détruit la réputation de compagnies respectées, » déclara M. Fedotov.

Depuis l'an dernier, nombre de pays ont renforcé leur application des lois anti-corruption, et nous avons été les témoins de poursuites judiciaires de haut niveau contre des compagnies importantes. Ceci est un signe positif mais plusieurs de ces cas se terminent en négociations de peine. Les compagnies ont reçu des amendes de plusieurs milliards, mais l'argent est resté dans les Etats dans lesquels les accords furent passés. Les Etats victimes de la fraude n'ont donc pas été indemnisés. « Les citoyens ordinaires en sont les victimes. Nous devons nous occuper du bénéfice de l'intégrité. » continua M. Fedotov.

Dans son message pour la Journée mondiale contre la corruption 2010, M. Fedotov insiste sur le rôle du secteur privé dans la lutte anti-corruption : « Je mets les entreprises au défi de donner le ton avec une politique de tolérance zéro pour la corruption. Adoptez des politiques anti-corruption dans la lignée de la Convention des Nations Unies et mettez en place les checks and balances nécessaires au renforcement de l'intégrité et de la transparence. Participez à notre campagne mondiale contre la corruption et utilisez votre influence pour favoriser des pratiques éthiques dans les affaires. »

Informations Complémentaires:

Message de M. Yury Fedotov, Directeur exécutif de l'UNODC pour la Journée Anti-Corruption 2010

Campagne contre la Corruption de l'UNODC : Votre NON compte

Join the Campaign " Your No Counts" on Facebook

[close]
Related Videos
    All Multimedia