Corruption: Votre NON compte au niveau mondial

Photo: UNODC English / Anglais

23 décembre 2010 - La corruption est un crime international, un fléau qui n'a pas de frontière et qui affecte notre quotidien. Mais celui-ci peut être vaincu grâce à la collaboration, la sensibilisation et l'action internationale. Depuis sa création en 2003, c'est ce que la Journée Internationale de Lutte contre la Corruption a entrepris de réaliser chaque anné partout dans le monde. Des événements, des tables rondes, des marches et des campagnes ont été organisées entre les gouvernements, les groupes de la société civile, des particuliers et l'UNODC dans le but de mettre en évidence les dangers qui se cachent derrière la corruption et de mettre à la lumière ce qui a été longtemps une question taboue. En vertu de l'actuel thème  "Corruption: Votre NON compte", l'UNODC, en tant que gardienne de la Convention des Nations Unies contre la corruption, encourage chaque personne à dénoncer et refuser la corruption sous toutes ses formes. Parmi l'appui sans cesse croissant que la campagne reçoit, les bureaux de l'UNODC à travers le monde ont adapté les différentes pratiques frauduleuses locales à cette campagne internationale à travers un éventail d'activités des médias, de diffusion électronique et d'activités éducatives et informatives.

Au Nigeria, l'UNODC s'est associée avec les partenaires de campagne de l'UNPD et de l'Inter-Agency Task Team on Anti-Corruption afin d'organiser un programme de deux jours. Ceci incluait une marche tenue par les membres des secteurs public et privé en signe de solidarité dans la lutte contre la corruption . Celle-ci a été suivie par une conférence à Abuja en présence de plusieurs intervenants clés, y compris le procureur général et le ministre de la Justice du Nigeria, Mohammed Bello Adoke, qui a souligné l'importance de l'actuel projet de Stratégie nationale sur contre la corruption du pays.

Pour la deuxième année consécutive, le bureau de l'UNODC au Pérou a mis en place une exposition intitulée "Le Pérou sans corruption". Organisé avec la Présidence du Conseil des ministres, l'exposition a réuni différents acteurs de la lutte contre la corruption, y compris le ministre du Travail et de promotion de l'emploi, Manuela García, et le ministre de l'Intérieur, Miguel Hidalgo. L'exposition a reconnu le travail des organismes publics qui ont mis en place des pratiques innovantes pour la promotion de l'éthique et la lutte contre la corruption au cours de l'année écoulée. Elle a également encouragé les membres du public à physiquement faire écrouler la corruption à travers un jeu de lancé, de style fête foraine, où il fallait viser les maux sociaux liés à la corruption - les pot-de-vin, la méfiance, la pauvreté, et la tromperie.

A Belgrade, le bureau de l'UNODC d'Europe du Sud s'est joint au bureau de l'Agence Anti-Corruption serbe pour célébrer la journée internationale, un événement qui a été inauguré par le président serbe, Boris Tadic, en présence de représentants gouvernementaux et d'ONG, d'organisations internationales, et des membres de la communauté diplomatique. L'événement a été précédée par un atelier de 2 jours pour les experts gouvernementaux participant au mécanisme d'examen de la Convention des Nations Unies contre la corruption - un outil essentiel pour s'assurer que les pays soient équipés pour lutter contre ce crime.

L'Office Régional de L'Afrique du Sud a tenu une table ronde le 9 décembre avec la Commission de la fonction publique et le Forum nationale contre la corruption en Afrique du Sud. L'événement, qui a réuni plus de 160 personnes de tous les ministères du gouvernement, les entreprises et le grand public, a réuni des intervenants et des acteurs clés des secteurs public, privé et la société civile, y compris le ministre de la fonction publique et de l'administration, Richard Baloyi, qui a parlé de la nécessité d'adopter au sein des fonctionnaire une culture plus forte de la responsabilité.

Enfin au Vietnam l'UNODC, aux côtés de l'UNDP et de l'Inspection du gouvernement du Vietnam, a organisé une série d'activités de sensibilisation pour marquer la Journée anti-corruption. Des émissions de radio et de télévision sur l'impact néfaste de la corruption ont été diffusées. La journée a également été marquée par la ratification de la Convention des Nations Unies contre la corruption du Vietnam en Juin 2009.

Informations Complémentaires:

Your NO Counts

United Nations Convention against Corruption

UNODC Nigeria

UNODC Perú y Ecuador

UNODC Southern Africa

UNODC South Eastern Europe

UNODC Vietnam

[close]
Related Videos
    All Multimedia