L'UNODC aide le Pakistan au sujet du contrôle des drogues le long de la passe de Khyber

English / Anglais

17 février 2011 - Le 15 février, le premier bureau de liaison inter-agence a été ouvert à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan dans une démarche visant à freiner le flux de drogues illicites dans cette région. Soutenu par l'UNODC, le bureau de liaison de la frontière est située à l'un des passages les plus achalandés où transitent des personnes et des marchandises entre le Pakistan et l'Afghanistan - la célèbre passe de Khyber.

S'exprimant lors de l'inauguration du bureau, Jeremy Douglas, représentant de l'UNODC au Pakistan, a noté que l'ouverture du ce premier bureau de liaison dans la région a été une réalisation majeure pour le Pakistan et dont l'UNODC peut être fière de sa contribution à faciliter la réalisation de ce projet.

"En tant que pays de destination et de transit pour plus de 40% des opiacés produits en Afghanistan ainsi que pays de transit clé pour les drogues de synthèse, les frontières du Pakistan sont particulièrement vulnérables, et nous espérons que le bureau de liaison de la frontière à Torkham apportera une contribution à la lutte contre certains trafics liés à la criminalité organisée transnationale", a déclaré M. Douglas.

Situé à la frontière entre les zones tribales sous administration fédérale du Pakistan et de la province de Nangarhar en Afghanistan, le bureau de liaison frontière se trouve à un carrefour dangereux dans la lutte internationale contre la drogue. Compte tenu de ce fait et de l'importance cruciale de la coopération inter-agence dans la lutte contre la drogue dans la région, le bureau de liaison frontière réunit des membres du Khyber Pakhtunkhwa Frontier Corps, le Political Administration Khyber Agency, le Pakistan Customs Collectorate, le Federal Investigation Agency, l' Anti-Narcotics Force et, dans un futur proche, le National Logistics Cell.

Equipé d'ordinateurs, de matériels de communication, de matériels de formation, des kits et prototypes de test de drogues et des équipements de sécurité, le bureau représente un nouveau front dans la lutte de la région contre les drogues et autres formes de criminalité transnationale. Il sera relié à un bureau de liaison frontaliers situés en Afghanistan au cours de la phase de planification.

Le bureau de liaison à la frontière de Torkham est mis en place dans le cadre de l'Initiative triangulaire, un groupe dirigé par l'UNODC dont les membres sont composés des ministres du contrôle des drogues de l'Afghanistan, de la République islamique d'Iran et du Pakistan, et dont l'objectif est de renforcer la coopération en matière d'application de la loi entre ces trois pays.

Les bureaux de liaison frontaliers sont conçus pour assurer un bon fonctionnement des inter-agences et une intervention transfrontalière contre le trafic de drogues et les produits de synthèse et d'autres formes de criminalité organisée transnationale. En facilitant l'échange d'informations entre les services répressifs et en offrant un endroit où les représentants du Pakistan et d'Afghanistan peuvent se rencontrer fréquemment, les bureaux de liaison aux frontières sont des outils essentiels dans la lutte contre cette criminalité.

Avec plus de 90% de l'opium mondial et d'héroïne provenant d'Afghanistan, les bureaux de liaison aux frontières et le travail d'organismes tels que l'Initiative triangulaire contribuent à façonner les efforts accrus pour le renforcement de la sécurité et de la coopération frontalière. La nature du trafic de drogue peut être dévastatrices pour les pays voisins, ce qui est une raison supplémentaire pour renforcer la coopération régionale par le biais d'initiatives telles que des bureaux de liaison aux frontières.

Information complémentaire:

UNODC Country Office in Pakistan

[close]
Related Videos
    All Multimedia