Dans ce qu'on appel une affaire de justice poétique, les autorités péruviennes ont récemment fourni à l' UNODC Regional Office for Peru and Ecuador basé à Lima, un nouveau bureau après s'être emparé du bâtiment de l'un des trafiquants de drogue les plus notoires du pays.

Le symbolisme de l'événement n'a échappé à personne: la lutte contre le trafic de drogue et d'autres formes de crime organisé est en train de se renforcer et les biens obtenus de façon illicite sont saisis comme preuve contre les trafiquants de drogue.

Dans ce qu'on appel une affaire de justice poétique, les autorités péruviennes ont récemment fourni à l' UNODC Regional Office for Peru and Ecuador basé à Lima, un nouveau bureau après s'être emparé du bâtiment de l'un des trafiquants de drogue les plus notoires du pays.

Le symbolisme de l'événement n'a échappé à personne: la lutte contre le trafic de drogue et d'autres formes de crime organisé est en train de se renforcer et les biens obtenus de façon illicite sont saisis comme preuve contre les trafiquants de drogue

Un ancien lieu de trafic de drogue devient le nouveau bureau régional de l'UNODC

Photo: UNODC English / Anglais

18 janvier 2011 - Dans ce qu'on appel une affaire de justice poétique, les autorités péruviennes ont récemment fourni à l' UNODC Regional Office for Peru and Ecuador basé à Lima, un nouveau bureau après s'être emparé du bâtiment de l'un des trafiquants de drogue les plus notoires du pays.

Le symbolisme de l'événement n'a échappé à personne: la lutte contre le trafic de drogue et d'autres formes de crime organisé est en train de se renforcer et les biens obtenus de façon illicite sont saisis comme preuve contre les trafiquants de drogue.

Les locaux ont été inaugurés par le ministre des Affaires étrangères José Antonio Garcia Belaunde, le ministre de l'Intérieur Miguel Hidalgo Medina, le directeur du Bureau exécutif sur le contrôle des drogues Lozada Patricia et le représentant régional de l'UNODC pour le Pérou et l'Équateur Flavio Mirella.

Lors du discours d'inauguration, M. Bealunde a mis en évidence les menaces posées par le trafic de drogue, y compris la menace à la sécurité des citoyens, la corruption accrue et l'affaiblissement de l'efficacité des institutions publiques.

Le bureau de l'ONUDC au Pérou s'est employé à lutter contre la production, le trafic et la consommation de drogues illicites. Depuis 1998, l'UNODC et le National Drug Control Commission du Pérou ont entrepris une série d'enquêtes de surveillance des cultures de coca dans ce pays afin de mieux évaluer et orienter la lutte contre la production de drogues illicites. L'UNODC a également travaillé contre l'utilisation des produits chimiques destiné à la culture de drogue dans la région d'Amérique latine et des Caraïbes, par le renforcement des capacités de contrôle des autorités nationales.

La sécurité est également un facteur clé du succès de la réduction de la production de drogue. Dans ce domaine, l'ONUDC a fait la promotion de la stabilité par le renforcement des capacités du gouvernement et de la société civile en vue de gérer de manière plus efficace les conflits dans les zones productrices de coca au Pérou. En ce qui concerne les données, l'UNODC a été le fondateur d'un projet sous-régional portant sur sept pays en matière de toxicomanie et de collecte de données dans les écoles et dans la population générale. Le bureau régional de l'UNODC pour le Pérou et l'Equateur fournit également une formation approfondie et des conseils pour lutter contre le blanchiment d'argent.

Bien que des progrès ont été accomplis dans la lutte contre les trafiquants de drogue, la complaisance n'est pas une option. Comme M. Hidalgo a commenté à l'ouverture du nouveau bâtiment : "ceci est une preuve claire des efforts et l'engagement du Gouvernement du Pérou dans la lutte contre la drogue [...] nous ne pouvons pas baisser la garde".

Information Complémentaire:

UNODC Regional Office for Peru and Ecuador

[close]
Related Videos
    All Multimedia