Amélioration des systèmes de justice pénale dans le monde entier

7 février 2013 - Dans de nombreuses régions du monde, les experts de l'ONUDC assistent les pays qui en font la demande dans leurs efforts pour prévenir la criminalité et améliorer leur système de justice pénale. Un des principaux objectifs de cette mission est de renforcer la capacité des systèmes de justice à agir plus efficacement dans le cadre de l'état de droit, tout en prêtant une attention particulière aux besoins des groupes vulnérables tels que les enfants et les victimes d'actes criminels. Les mesures pour prévenir et répondre aux problèmes des drogues illicites, du crime organisé, de la corruption et du terrorisme exigent comme fondement un système de justice pénale efficace, juste et humain. La mise en place de stratégies de prévention du crime globales et équilibrées est également essentielle.

Lancé en novembre 2011, le Programme thématique de l'ONUDC sur la prévention du crime et la réforme de la justice pénale 2012-2015 fournit un cadre global aux efforts de l'ONUDC dans ces domaines. Les éléments clés du programme recouvrent l'assistance aux victimes et témoins d'actes criminels, l'amélioration de l'accès à la justice (y compris l'accès à une aide juridique), la promotion de la justice réparatrice, la prévention contre la violence à l'égard des femmes, la promotion de la justice pour les enfants ainsi que le soutien à la réforme des prisons et à la recherche de peines alternatives.

La taille du dossier traitant de la justice pénale et de la prévention du crime de l'ONUDC a considérablement augmenté au cours de ces deux dernières années. Actuellement, l'Office met en œuvre 43 projets dans plus de 30 pays différents. L'assistance technique apportée par l'ONUDC s'exprime par des évaluations globales du fonctionnement des systèmes de justice pénale et s'étend jusqu'à des interventions spécifiques dans les différents domaines couverts par le Programme thématique.

Par exemple, au Kirghizistan comme dans de nombreux autres pays, le système pénitentiaire est confronté à une large palette de défis parmi lesquels on recense une infrastructure insuffisante, la difficulté de séparer les catégories de délinquants, un grave surpeuplement, la dégradation de l'industrie pénitentiaire et un manque de formation et de personnel qualifié. En réponse à cela, l'ONUDC travaille avec le gouvernement pour réformer le système pénitentiaire aux niveaux législatif, politique et administratif, afin d'améliorer le traitement des prisonniers et de contribuer à leur réinsertion sociale. En outre, une série d'activités génératrices de revenus a été lancée, comme la création d'une ligne de production de lait de soja, d'un atelier de confection textile et d'une boulangerie. Une remise à niveau des conditions sanitaires de quatre prisons est également en cours.

Au Viêt Nam, les efforts de l'ONUDC se sont concentrés sur la lutte contre la violence conjugale. De nombreuses femmes sont victimes de graves sévices des mains de leur partenaire ou de leur ancien partenaire. L'ONUDC forme les agents responsables de l'application de la loi à prévenir et à réagir face à ces incidents de manière plus efficace et avec une plus grande sensibilité, et poursuit des études sur la prise en charge des victimes de violence domestique par la police et la justice. Sensibiliser le public à cette question est également crucial car elle est toujours considérée comme un sujet tabou. La campagne nationale « Dites non à la violence conjugale » a lancé une compétition d'écriture et de peinture où les articles primés ont été publiés dans les journaux locaux, et les peintures gagnantes exposées au Centre national d'Exposition des Arts et de la Culture.

En Égypte, l'ONUDC facilite la réinsertion sociale des enfants et des jeunes à leur sortie du centre de détention. L'Office fournit une assistance juridique, psychologique et administrative, ainsi qu'un soutien économique aux enfants et jeunes qui ont été libérés. L'ONUDC propose également des programmes de réinsertion économique par le biais des ONG afin d'aider les jeunes à se réinsérer sur le marché du travail et a mis en place un réseau d'employeurs pour favoriser la réadaptation des jeunes sortis de prison.

L'ONUDC aide le Panama à restructurer ses principales institutions impliquées dans l'application de la justice à travers le pays en formant les procureurs et en soutenant l'informatisation des procédures judiciaires du Parquet. Afin de renforcer la sécurité des citoyens, l'ONUDC sensibilise les fonctionnaires de la justice pénale aux droits de l'homme et à la discrimination fondée sur le sexe. Il a également soutenu la création d'un Observatoire de la Violence qui a pour fonction d'évaluer l'état de la violence chez les jeunes et contre les femmes dans le pays. Par ailleurs, de nombreuses initiatives de formation ont été menées à bien afin d'améliorer la justice des mineurs au Panama.

[close]
Related Videos
    All Multimedia