Comment identifier les « euphorisants légaux » 

2 juillet 2013 - Le Rapport mondial sur les drogues 2013, publié la semaine dernière, met en avant la question des nouvelles substances psychoactives (NSP), qui constituent un problème de santé publique en augmentation ces dernières années. On constate en effet une hausse de la production ainsi que de la demande au niveau mondial. Caractérisées par un marché extrêmement dynamique et par une croissante facilité d'obtention, surtout sur internet, ces substances ont bouleversé le marché des drogues. L'idée reçue selon laquelle les NSP sont inoffensives car elles ne sont pas soumises à la loi ou interdites dans certains pays a contribué à leur popularité et à l'étendue de leur consommation, avec des conséquences souvent désastreuses, dont quelques cas de décès.

La première étape dans l'identification des risques potentiels pour la santé de ces nouvelles substances psychoactives est leur détection et leur identification. Malheureusement, les institutions de nombreux états membres ne possèdent pas le savoir-faire analytique nécessaire. À cet égard, l'ONUDC a développé un guide pratique afin d'assister les autorités nationales et les analystes de drogues dans l'étude et l'identification des NSP.

Les recherches de l'ONUDC ont permis d'identifier les principaux groupes de NSP disponibles sur le marché : les cannabinoïdes de synthèse, qui imitent les effets de la principale molécule active du cannabis (THC) et qui sont vendus sous les noms de « Spice » ; les cathinones de synthèse, qui incluent des stimulants comme la méphrédone et la MDPV et qui se vendent sous le nom de « sels de bain » ; les phényléthylamines, des substances stimulantes généralement liées aux amphétamines et aux  méthamphétamines ; et les pipérazines, des substances fréquemment vendues comme de l'« ecstasy ».

La catégorie des cannabinoïdes de synthèse est, depuis 2009, la plus répandue et la plus diversifiée avec plus de 60 nouvelles substances psychoactives, et constitue un défi majeur pour ce qui est de sa détection et de son identification. Ces substances sont souvent mélangées avec des herbes et vendues sous les noms de Spice, Kronic, Spice Gold, Spice Silver, Spice Diamond, K2, Bliss, Black Mamba, Bombay Blue, Yucatan Fire, Skunk, Moon Rocks, et Mr. Smiley. 

Les directives de l'ONUDC sur les Méthodes recommandées pour l'identification et l'analyse des agonistes des récepteurs cannabinoïdes parmi les produits saisis publié cette semaine permet à des laboratoires de différents niveaux de développement technologique d'identifier efficacement une large gamme de cannabinoïdes de synthèse. Ces recommandations font suite à la publication des Méthodes recommandées pour l'identification et l'analyse des pipérazines parmi les produits saisis en mars 2013. 

Informations complémentaires :

Méthodes recommandées pour l'identification et l'analyse des agonistes des récepteurs cannabinoïdes parmi les produits saisis

Méthodes recommandées pour l'identification et l'analyse des pipérazines parmi les produits saisis

Rapport mondial sur les drogues 2013

Poster : Catégories de nouvelles substances psychoactives disponibles sur le marché

 

[close]
Related Videos
    All Multimedia