L'ONUDC et la Journée internationale de la femme

On the occasion of March 8, International Women's Day, UNODC Executive Director Yury Fedotov confirmes his and his Office's commitment to UN Action Against Sexual Violence in Conflict by showing solidarity with the Stop Rape Now "Get Cross!" photo campaign.

8 mars 2013 - À l'occasion du 8 mars, le directeur exécutif de l'ONUDC Yury Fedotov exprime sa solidarité à la campagne « Non au viol » (Stope Rape Now) menée par l'Initiative des Nations Unies contre la violence sexuelle. L'ONUDC soutient également l'initiative ukrainienne « Women 4 Women » qui cherche à garantir aux femmes l'accès aux services assurant une prise en charge complète du VIH/sida.

Mettre fin à la violence sexuelle en temps de conflit et à toute forme de violence à l'égard des femmes.

Stop Rape Now: UN Action against Sexual Violence in Conflict La violence sexuelle liée aux conflits désigne les actes ou les types de violations sexuelles, tels que le viol, l'esclavage sexuel, la prostitution, la grossesse et la stérilisation forcées, ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable, perpétrés contre les femmes, les hommes, et les enfants. Selon le Rapport du Secrétaire général sur la violence sexuelle liée aux conflits, la violence sexuelle est encore largement pratiquée par les groupes armés dans de nombreux conflits en cours et dans les périodes d'après-conflit.

Créée en 2007, l'Initiative des Nations Unies contre la violence sexuelle en temps de conflit rassemble 13 entités de l'ONU. L'ONUDC participe à cette initiative depuis 2008 et s'est engagé à fournir des conseils juridiques aux États-Membres afin de lutter contre la violence à l'égard des femmes, dans le cadre de ses travaux sur la réforme du système de justice pénale. L'ONUDC a participé à l'élaboration de divers outils et ressources pour soutenir les efforts faits par les pays dans ce domaine, et fournit également une assistance technique.

À l'occasion de la Journée mondiale de la femme, le directeur exécutif de l'ONUDC, Yury Fedotov, a confirmé son engagement et celui de l'Office pour la cause de l'Initiative des Nations Unies contre la violence sexuelle en temps de conflit en exprimant sa solidarité à la campagne « Non au viol ». Cette campagne appelle les États-Membres à adopter des lois visant à prévenir et à mettre fin à la violence sexuelle ; à voter des budgets pour les besoins des femmes et des jeunes filles ; à fournir des ressources pour les victimes de violence sexuelle ; et à œuvrer à la disparition de l'impunité de la violence sexuelle en temps de conflit.

Services de prise en charge du VIH destinés aux femmes par les femmes

Les femmes sont plus vulnérables que les hommes à une contamination par le virus du sida, et le manque de sécurité financière, un faible accès à l'information, la peur de la violence, du stigmate social et de la discrimination, associés à une faible pouvoir de décision, découragent souvent les femmes et retardent leur accès aux services de prise en charge du VIH. L'initiative ukrainienne Women 4 Women (W4W) subventionnée par l'ONUDC tend à combler cette lacune en proposant des environnements sûrs et accueillants et en répondant aux problèmes de santé immédiats ou à long terme et aux besoins liés au sida des femmes marginalisées.

Cette initiative généralise des approches sensibles au genre dans la prévention et le traitement du sida et s'attaque à un certain nombre d'obstacles qui empêchent les femmes vulnérables - telles que les consommatrices de drogues, les ex-détenues, les travailleuses du sexe et les victimes de violence - de recevoir une aide complète. Du fait que cette initiative ait été spécialement conçue pour répondre aux besoins des femmes, la probabilité que les femmes continueront ce programme est élevée.

Dans le cadre de l'initiative de W4W, l'ONUDC a attribué l'année dernière des subventions à six organisations locales de la société civile afin qu'elles offrent des services de santé sensibles au genre, des services sociaux, des logements d'urgence et des services de garde d'enfants dans six villes en Ukraine. À ce jour, plus de 2,000 femmes ont accédé à ces services.

Ces organisations, en collaboration avec les agents gouvernementaux locaux, ont aussi reçu une formation dans la promotion et la budgétisation afin de les aider à obtenir des subventions des municipalités, car l'implication du gouvernement local est essentielle pour augmenter et soutenir les services et généraliser les approches sensibles au genre dans le pays.

L'ONUDC accueillera un événement de W4W en marge de la Commission des stupéfiants qui se tiendra la semaine prochaine à Vienne.

Informations associées:

Message du Secrétaire général Ban Ki moon pour la Journée mondiale de la femme

Déclaration du directeur exécutif Yury Fedotov

La campagne "Non au viol"

L'ONUDC et le sida

[close]
Related Videos
    All Multimedia