L'ONUDC en Bolivie lance un feuilleton radiophonique pour prévenir la traite des personnes

La CalderaLe 18 octobre 2013 - Chaque année, des victimes boliviennes sont vendues, transportées, détenues et forcées à travailler. Face à cette réalité alarmante, l'ONUDC en collaboration avec l'ambassade des Etats-Unis à La Paz, PCI Media Impact et l'Organisation inter-églises de coopération au développement a récemment lancé un feuilleton radio afin de prévenir et sensibiliser l'opinion du pays quant à ce problème.

La Caldera est un programme de fiction radiophonique de 21 épisodes ayant pour objet de sensibiliser le public sur pratiques les plus communes mises en œuvre par les réseaux de trafiquants de personne. Il vise aussi à informer sur l'existence d'un service de soutien mis en place par le Gouvernement et des organisations caritatives. Le programme vise les enfants et les adolescents de milieux sociaux modestes soit les principales cibles de cette traite en Bolivie.

L'histoire se déroule dans une petite ville frontalière (La Caldera) et décrit le sort de plusieurs de ses résidents. Canela est une adolescente solitaire, courageuse et ambitieuse qui se trouve piégée dans une situation d'exploitation sexuelle. Simon est un petit garçon naïf vivant dans un autre quartier, travaillant comme homme de ménage, il mène une vie solitaire et discrète. Un autre personnage principal est Monsieur X récemment débarqué à La Caldera après avoir fui un travail épouvantable l'ayant privé de la lumière du jour pendant de nombreuses années.

Bien qu'ils soient des personnages de fiction, Canela, Simon et Monsieur X partagent une expérience tragique à l'image de millions de victimes bien réelles dans le monde entier : ils ont été menés de force à certains moments de leur vie au sein d'un trafic épouvantable et de grande échelle.

Outre le programme, un guide de discussion pour les présentateurs radio a été mis en place afin de nourrir le débat autour de la morale de chaque épisode diffusé. Ce guide comprend des sujets de discussion, des questions et une information quant à l'assistance dont disposent les victimes de cette traite en Bolivie.

Selon le Représentant de l'ONUDC en Bolivie Antonino de Leo : « Ce programme va aider la société bolivienne à prendre conscience de cette menace sociale, et nous l'espérons, va permettre d'approfondir la prévention des ces destins tragiques ayant affecté les personnages de Canela, Simon et Monsieur X et pouvant toucher n'importe qui ».

Ce programme sera initialement diffusé dans les zones sensibles du pays dans lesquelles les taux de trafic de personnes sont les plus élevés telles que les communautés frontalières dont La Paz, El Alto, Tipuani, Santa Cruz, Puerto Suarez, Guayaramerin, Cochabamba, Quillacollo, Yacuiba, Bermejo, Potosi, Tupiza, Villazón et Oruro.

Bande annonce de La Caldera :

Information associée :

Bureau de l'ONUDC en Bolivie

[close]
Related Videos
    All Multimedia