Bonne gouvernance et implication totale contre la corruption ainsi que pour le développement international selon le Directeur de l'ONUDC

Le 26 septembre 2013 - Il est temps de considérer la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption comme des éléments centraux de notre implication. Voici quelques unes des priorités de la communauté internationale avancées par Yuri Fedotov, Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) en marge de la 68 e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

« Il est communément admis et ce de manière toujours plus affirmée que la corruption et le déficit de bonne gouvernance représentent une menace pour le développement social et économique et que ces carences ont sapé la marche vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. » C'est en ces termes que s'est exprimé M. Fedotov.

Ce dernier a pris la parole lors d'un évènement organisé conjointement par l'Office, le Programme de Nations Unies pour le développement et pour la transparence internationale intitulé : « Regardons vers 2015 et au-delà : action contre la corruption et pour la gouvernance ».

M. Fedotov a mentionné un rapport publié en juillet par le Secrétariat général portant sur les perspectives de l'agenda des Nations Unies post-2015 et dans lequel il est fait mention de l'importance « d'une gouvernance effective basée sur le règne du droit et d'institutions transparentes », éléments considérés comme des enjeux de taille et nécessaires au développement.

Pour M. Fedotov : « En tant que gardien de la Convention contre la corruption et la criminalité transnationale organisée, l'ONUDC est un acteur prépondérant pour mener à bien la prééminence du droit, de la justice et de la sécurité ainsi que pour établir une action convergente aussi bien avec les autres partenaires des Nations Unies qu'avec la société civile. »

Le développement durable, son étroite relation avec la bonne gouvernance ainsi que la lutte contre la corruption vont être évoqués à l'occasion de la 5 e Conférence des Etats signataires de la Convention des Nations Unies contre la corruption qui se tiendra dans la ville de Panama du 25 au 29 novembre 2013. Cet évènement biennal rassemble près de 1500 personnes dont des députés, des organisations inter gouvernementales, des membres de la société civile, du secteur privé et des médias.

Information associée :

Intervention du Directeur exécutif lors de la 68 e session de l'Assemblée générale des Nations Unies sur « L'action contre la corruption et pour la gouvernance : regardons vers 2015 et au-delà » 

Travaux de l'ONUDC contre la corruption

CAC - Campagne actuelle contre la corruption

[close]
Related Videos
    All Multimedia