Nous devons renforcer nos efforts pour sauvegarder les biens culturels dans les zones de conflit, avise le Chef de l’ONUDC au Conseil de sécurité

Nous devons renforcer nos efforts pour sauvegarder les biens culturels dans les zones de conflit, avise le Chef de l’ONUDC au Conseil de sécurité. Image: ONUDC30 Novembre 2017 - Dans le cadre du travail visant à démanteler les réseaux criminels, nous devons aider les pays à détecter les biens culturels volés, a déclaré aujourd’hui le Directeur exécutif de l’ONUDC Yury Fedotov devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

"Nous devons saisir l’opportunité de renforcer nos efforts pour mieux sauvegarder les biens culturels vulnérables dans diverses zones de conflit, tout en prenant des mesures à long-terme pour empêcher les terroristes et les criminels de profiter du trafic," a-t-il expliqué.

M. Fedotov s’exprimait, par liaison vidéo, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, sous présidence italienne, sur le "Maintien de la paix et de la sécurité internationales: destruction et trafic du patrimoine culturel par des groupes terroristes dans des situations de conflit armé."

Le Chef de l’ONUDC a exhorté la communauté internationale à se concentrer sur la mise en œuvre effective de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, la Convention des Nations Unies contre la corruption, ainsi que la Convention internationale pour la répression du financement du terrorisme.

Il a déclaré que l’ONUDC travaille en étroite collaboration avec l’UNESCO, Interpol, l’OMD (Organisation Mondiale des Douanes) et d’autres organisations, pour soutenir les États et promouvoir des réponses complètes pour empêcher le trafic des biens culturels volés ou pillés dans les pays touchés.

M. Fedotov a ajouté qu’il est nécessaire d’aider les pays à détecter les biens culturels volés, ainsi que d’améliorer la coopération internationale dans l’enquête, les poursuites et le jugement des affaires liées au trafic de biens culturels. "C’est de cette manière seulement que nous pourrons protéger notre précieux patrimoine culturel et empêcher qu’il soit perdu pour toujours," a-t-il dit.

Un rapport sur le sujet préparé pour le conseil par le Secrétaire général de l’ONU António Guterres "note avec une grave préoccupation l’implication d’acteurs non étatiques, notamment de groupes terroristes, dans la destruction du patrimoine culturel, le trafic de biens culturels et les infractions connexes."

Ont également pris la parole lors de l’évènement: Vladimir Voronkov, Sous-secrétaire général du Bureau de lutte contre le terrorisme, de l’ONU; Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO; Jürgen Stock, Secrétaire général d’Interpol et Alessandro Bianchi, Expert pour le Ministère italien du Patrimoine, des activités culturelles et du tourisme.

Plus d'informations:

Remarques du Chef de l'ONUDC lors de la réunion du Conseil de sécurité sur la destruction et le trafic de biens culturels par des groupes terroristes dans des situations de conflit armé

La campagne de l'ONUDC contre le trafic de biens culturels

Criminalité transnationale organisée (TOC)

[close]
Related Videos
    All Multimedia