L' "Arbre de l'espoir" attire l'attention sur le sort des toxicomanes.

Photo: UNODC staff member puts a flower at the "Tree of Hope" monument in remembrance of those affected by drug addiction

English

27 Juin 2011 - Chaque année, plus de 200 000 personnes meurent de maladies liées à la drogue. A l'occasion de la Journée internationale contre l'abus et le trafic illicite des drogues le 26 Juin 2011, et dans un effort de sensibilisation et de mémoire pour toutes les victimes de la drogue, un « Arbre de l'espoir », a été inauguré en dehors du centre international de Vienne.

L' "Arbre de l'espoir" situé en évidence à l'entrée principale de l'Office des Nations Unies à Vienne, symbolise un nouveau départ, un nouvel espoir et la confiance nécessaire pour prévenir et traiter la dépendance aux drogues dans la communauté. L'arbre rappelle que, avec une ferme et solide force provenant des familles, des écoles, des communautés locales et de la société civile, il est possible de prévenir et traiter la dépendance aux drogues.

L'idée est née en Allemagne, quand une mère dont l'enfant est décédé des suites d'une overdose a construit un monument en pierre dans un jardin public. L'esprit du mémorial originel est reflété dans la base en pierre du monument, tandis que l'installation métallique germinant depuis cette dernière symbolise un nouveau départ plein d'espoir.

Dans son message lors de la journée mondial contre la drogue, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a déclaré: «Les gouvernements ont la responsabilité de contrecarrer le trafic de drogue et la toxicomanie, et les collectivités peuvent également apporter une contribution majeure. Les familles, les écoles, la société civile et les organisations religieuses peuvent agir pour débarrasser leurs communautés de la drogue. Les entreprises peuvent aider à fournir les moyens de subsistance légitimes. Les médias peuvent sensibiliser le public aux dangers des stupéfiants ».

Photo: UNODC: "Tree of Hope"

S'exprimant au nom du Président autrichien Heinz Fischer lors de la cérémonie de dévoilement, Rudolf Hundstorfer, Ministre du travail, des affaires sociales et de la protection des consommateurs en Autriche, a déclaré: «Aujourd'hui, nous savons tous que la toxicomanie est curable et que le diagnostic précoce et la prévention en temps opportun sont les paramètres les plus importants dans la lutte contre de la toxicomanie et sa réduction. Puisse cet arbre grandir symboliquement et donner à tout ceux  touchés par la drogue, ainsi qu'à leurs familles, la force, le courage et la confiance pour vaincre cette dépendance. "

Francis Maertens, directeur exécutif adjoint de l'ONUDC, a déclaré que l' "Arbre de l'espoir" a envoyé un message aux communautés :  Où que ce soit, la prévention ne commence pas par la stigmatisation de l'abus de stupéfiants, mais en initiant le dialogue et en faisant preuve de compréhension.

Eveline Hejlek, vice-président du comité de Vienne sur les drogues et  représentante de Zonta International, a déclaré: «La toxicomanie ne doit pas être tabou, car toutes les classes sociales, toutes les sociétés, toutes les nations sont touchées. Nous devons nous engager à aider ceux qui souffrent. de la toxicomanie et travailler à enrayer la toxicomanie. "

 

L'événement était organisé par Elternkreis, un groupe de soutien sans but lucratif pour les parents et les proches des toxicomanes, et le comité de Vienne des ONG sur les drogues, ce dernier servant de lien essentiel entre les organisations non gouvernementales, les organisations intergouvernementales et les organismes internationaux impliqués dans la coordination des politiques sur les drogues. L' "Arbre de l'espoir" a été conçu par Ilse Stieber et l'École professionnelle pour les métiers du bâtiment à Vienne.

Informations associées :

World Drug Campaign

World Drug Report 2011

 

[close]
Related Videos
    All Multimedia