English/Anglais

Plus de 100 organisations de la société civile formées sur la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC) et son mécanisme d'examen

Une troisième formation pour renforcer les capacités de la société civile sur la CNUCC et son mécanisme d'examen, organisée par l'ONUDC et la Coalition UNCAC, a eu lieu du 9 au 12 Octobre 2012 à l'Académie internationale de lutte contre la corruption (IACA) à Laxenburg, en Autriche.

aaaLes participants à la séance de formation pour les ONG à l'Académie internationale de lutte contre la corruption, à Laxenburg en Autriche

Le partenariat entre l'ONUDC et l'Agence de coopération autrichienne pour le développement (ADC) a joué un rôle décisif pour permettre cette formation de quatre jours. En tout, 34 Organisations Non-Gouvernementales (ONG), provenant de 27 pays dans le monde entier, ont assisté à des séances plénières et des discussions pour améliorer leurs connaissances et leurs compétences sur les différents points d'entrée à leur disposition pour participer au processus d'examen ainsi que sur les modalités de soumission des documents à la Conférence des États Parties. 

Des experts de l'ONUDC et de Transparency International  ont fourni aux participants les compétences requises sur les dispositions de la CNUCC pour qu'ils puissent contribuer efficacement au mécanisme d'examen aux côtés de leurs gouvernements. Grâce à des exercices interactifs en petits groupes, les représentants des ONG ont également développé leur capacité à préparer l'auto-évaluation et les rapports nationaux. Par ailleurs, ils ont réalisé l'importance de partager leurs expériences, d'échanger les bonnes pratiques et de coopérer avec tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption, au-delà des frontières sectorielles et nationales.

De plus, les ONG ont été informées sur les différentes approches existantes pour mettre en  œuvre une stratégie de communication et collaborer avec le secteur privé. Au cours des prochains mois,  les ONG auront d'ailleurs la possibilité de soumettre une demande de subventions qui a pour but d'encourager la société civile à approcher de manière novatrice les petites et moyennes entreprises afin de les sensibiliser aux activités de lutte contre la corruption. 

De concert avec la formation à Laxenburg en février 2011 et à Johannesburg en mars 2012, plus de 100 ONG ont ainsi été formées et équipées avec les outils nécessaires pour favoriser la mise en œuvre de la CNUCC et le mécanisme d'examen de leur propre pays.