Anglais/English

L'ONUDC et la société civile

En savoir plus sur l'interaction entre l'ONUDC et l'ONG:

· Quoi de neuf?

· La lutte contre la corruption et la société civile

· Base de données d'ONGs

· Partenaires de la société civile

· Nous contacter

 

Journée contre l'abus des drogues, Bolivie 2010L'ONUDC reconnaît la nécessité de promouvoir des partenariats solides avec les organisations de la société civile pour faire face aux problèmes complexes de toxicomanie et de criminalité qui minent les fondations de la société. La participation active de la société civile et des organisations non gouvernementales (ONG) est indispensable pour aider ONUDC à s’acquitter de son mandat mondial. Les ONG détentrices du statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) sont invitées à participer en qualité d’observatrices aux réunions régulières de la Commission des stupéfiants (CND) et de la Commission pour la prévention du crime et de la justice pénale (CCPCJ). Depuis 2003, les ONG ont participées à la  Conference des États Parties à la  Convention des Nations Unies contre  la criminalité transnationale organisée et depuis 2006, elles sont en première ligne pour assurer la mise en œuvre de la Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption (UNCAC).

 

Photo: Journée contre l'abus des drogues, Bolivie 2010
©Tous droits réservés ONUDC

Une forte contribution de la part des ONG et de la société civile:

Le fonctionnement de l'ONUDC en relation avec les ONG  s'inscrit  dans le cadre de mandats définis par l'Assemblée générale de l'ONU. Par exemple, la vingtième session extraordinaire de l'Assemblée générale sur le problème mondial des drogues, tenue en Juin 1998, a adopté une Déclaration Politique de référence accompagnant une Déclaration sur les principes fondamentaux de la réduction de la demande de drogues.Dans leur Déclaration politique et l'énoncé de ces principes, les États membres en appellent aux ONG et à la société civile, leur demandant de contribuer à  la construction  d'une société exempte de drogues, par la mise en valeur et la proposition d'alternatives saines et novatrices à la consommation de drogues illicites, en particulier chez les jeunes.

L'ONUDC se félicite de la participation des ONG à l’ensemble de ses activités tant au niveau national  et régional qu’international. Des ONG spécialisées aident l'ONUDC à réaliser des projets dans toutes les régions du monde. Elles sont impliquées dans les programmes de développement alternatif dans les pays où l'on cultive les drogues illicites. Elles mènent des campagnes de sensibilisation et des projets visant à prévenir à la fois l'abus des drogues et la criminalité qui en découle. Elles collaborent avec l'ONUDC pour la célébration annuelle de la Journée internationale contre l'abus des drogues (26 juin) et la Journée internationale contre la corruption (9 décembre). Elles travaillent également en partenariat avec ONUDC pour faire prendre conscience du fardeau que portent  les victimes de la traite des personnes, promouvoir des pratiques de lutte contre la corruption et le traitement humain des prisonniers. ONUDC communique également régulièrement avec d'autres organisations des Nations Unies, y compris les agences spécialisées , pour mieux identifier les pratiques exemplaires et  parler de son travail avec les ONG. ONUDC prend aussi régulièrement part  à des réunions avec les points de contact régionaux et internationaux d'ONG et de la société civile.