English/Anglais

ONUDC et la société civile: le projet Looking Beyond

"Regarder au-delà"

Un partenariat renforcé et élargi entre l'ONUDC et les organisations de la société civile œuvrant contre la drogue et le crime

Initié par l'ONUDC et des organisation non-gouvernementales (ONG) œuvrant contre la drogue, le projet "Au-delà de 2008" s'est conclu par une évaluation externe indépendante qui a fait ressortir les leçons apprises, les pratiques efficaces des activités effectuées et les recommandations pour l'avenir. C'est sur ces dernières que le projet «Regarder au-delà : vers un partenariat renforcé avec les organisations de la société civile œuvrant contre la drogue et le crime» a été élaboré, se basant sur les meilleures pratiques en matière de construction de partenariats à l'échelle internationale.

Cette nouvelle phase, entamée à l'automne 2009, engage davantage d'ONG pour inclure des ONG qui travaillent en prévention du crime ou dans le domaine de la justice pénale, la corruption et la lutte contre la traite des êtres humains. Notre objectif est de favoriser la participation de ces organisations dans les débats politiques à l'échelle internationale et de solidifier leur engagement dans les composantes régionales et thématiques des activités de l'ONUDC.

Depuis l'automne 2009, déjà de nombreuses retombées positives du projet Looking Beyond

Du 9 au 13 novembre 2009, plus de 110 représentants d'ONG envoyés par 40 organisations ont participé à la troisième session de la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption qui s'est déroulée à Doha, Qatar. Le projet a permis à 27 de ces ONG, qui en majorité proviennent de pays en développement, de recevoir du financement pour leur participation à la Conférence. La présence de celles-ci a ainsi permis de créer une composante régionale plus équilibrée et représentative de la société civile. De plus, le travail préalable ainsi que leur participation active à Doha furent instrumentales pour convaincre les États membres vers un accord sur un mécanisme de suivi sur la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la corruption.

Le douzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale, qui s'est déroulé du 12 au 19 avril 2010 à Salvador au Brésil, a également attiré un nombre impressionnant d'ONG provenant de partout dans le monde. Plus de 250 représentants de 46 ONG ont participé au Congrès et un groupe d'entres-eux ont produit une déclaration appelant une réponse plus juste, équitable et humaine à la fois pour le traitement des victimes et des contrevenants, en particulier pour les jeunes, en plus d'appeler à la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et de la Convention des Nations Unies contre la corruption.

Le Congrès a également permis de faire un suivi avec les réseaux d'ONG sur l'après-Doha. Parmi les 82 réunions subsidiaires qui se sont tenues durant le Congrès, l'équipe pour la société civile de l'ONUDC, de concert avec des membres de la société civile, ont organisé une réunion subsidiaire intitulée «Engagement of Civil Society in the UNCAC Review: Latin American Perspectives» qui avait comme but de sensibiliser les ONG d'Amérique latine et les États membres à la Convention en plus de faire la promotion d'un mécanisme d'examen de celle-ci. Le projet "Regarder au-delà" a financé la participation de 10 ONG provenant de la région d'Amérique latine et a également permis à des ONG brésiliennes d'organiser des rencontres et de participer au Congrès.