Le chef de UNODC souligne le soutien et les progrès croissants du Fonds des Nations unies pour les victimes de la traite des personnes

English/anglais

Vienne, 18 novembre 2010 - Yury Fedotov, le Directeur exécutif de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), indiqua aujourd'hui que le soutien international pour le Fonds des Nations unies pour les victimes de la traite des personnes, particulièrement les femmes et les enfants, était en hausse constante deux semaines après son inauguration à New York.

« Les êtres humains sont soumis à la traite avec une vaste gamme de terribles intentions, et pas uniquement pour l'exploitation sexuelle - même si cela est certainement la pire forme de ce crime honteux contre la dignité humaine, » déclara-t-il.

« Nous espérons que le nouveau Fonds nous aidera à faire face à ces défis puisqu'il fournit un moyen de secourir les victimes de la traite et de les aider à guérir et reconstruire leur vie, »  dit M. Fedotov.

Soulignant l'importance de l'initiative lancée le 4 novembre, M. Fedotov affirma que les victimes, les femmes et les enfants en particulier, avaient souvent besoin d'une réhabilitation physique et psychologique, d'une aide pour réintégrer la société, et d'autres formes de soutien. Le Fonds apportera une aide humanitaire, juridique et financière aux victimes à travers la mise en place de circuits d'assistance, incluant les organisations gouvernementales, intergouvernementales et non gouvernementales.

La traite des êtres humains existe partout dans le monde. Aucun pays n'est à l'abri. Dans chaque coin de la planète, les enfants sont vulnérables à la mendicité, à la servitude domestique, au travail forcé, au commerce sexuel et à la guerre. Selon les données de UNODC, les femmes représentent deux tiers des victimes de la traite. Les Nations unies estiment à plus de 2.4 millions les personnes étant actuellement victimes de la traite.

M. Fedotov, dont l'Office administrera le Fonds, annonça également la composition de la Commission des conseillers du Fonds. Représentant diverses régions du monde, les fidéicommissaires disposeront d'un mandat de trois ans et conseilleront UNODC sur la mise en œuvre du Fonds. Nommés par le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, ils veilleront, avec UNODC, à garantir une approche équilibrée et intégrale de l'administration du Fonds.

Les fidéicommissaires sont Aleya Hammad d'Egypte, Saisuree Chutikul de Thaïlande, Nick Kinsella du Royaume-Uni, Virginia Murillo Herrera du Costa Rica et Klara Skrivankova de République Tchèque.

Le Directeur exécutif remercia les contributeurs au Fonds, issus des Etats-membres et du secteur privé. Présentement, une promesse de dons a été reçue de la part des gouvernements de Biélorussie, d'Egypte, de Malaisie, du Luxembourg, du Qatar et de Thaïlande, ainsi que de M. Naguib Sawiris, président de Orascom Telecom.

Il insista sur le fait que le Fonds ne serait un succès qu'à condition qu'il reçoive un large soutien financier et encouragea tous les gouvernements, les fondations, le secteur privé et les personnes privées à apporter leur généreuse contribution.

"Ayez du cœur pour les victimes de la traite des personnes" et apportez votre soutien et votre solidarité : http://www.unodc.org/unodc/en/human-trafficking-fund.html

 

Biographies des membres du Fonds:

Aleya Hammad d'Egypte. Dr. Hammad a occupé le poste de Directeur exécutif/Assistant du Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé ; Présidente du Conseil de direction des femmes de l'Initiative mondiale des Nations unies pour combattre la traite des personnes (UN.GIFT) ; et membre fondateur du Suzanne Mubarak Women's International Peace Movement. Fer de lance de la campagne Campaign to End Human Trafficking Now, elle fut nommée Ambassadrice de bonne volonté pour les actions du milieu des affaires dans le combat contre la traite des personnes.

Saisuree Chutikul de Thaïlande.  Depuis 2009, Dr. Chutikul occupe le poste de Présidente du sous-comité national pour la lutte contre la traite des enfants et des femmes du Ministère du développement social et de la sécurité humaine de Thaïlande. Elle est également membre de la Commission nationale des affaires des femmes et de la famille, et de la Commission nationale des enfants et de la jeunesse. Elle rédigea un protocole d'accord national pour coordonner les efforts gouvernementaux et non gouvernementaux pour mettre fin à la traite des personnes, et plusieurs protocoles d'accord régionaux pour inciter à la coopération dans ce domaine.

Nick Kinsella du Royaume-Uni.  M. Kinsella a été officier de police pendant plus de 30 ans, occupant des postes à responsabilité au sein du National Criminal Intelligence Service et du Inspectorate of Constabulary de sa Majesté, notamment le poste de Président du United Kingdom Human Trafficking Centre qu'il fonda en 2006. En 2007, il créa également un fonds basé au Royaume-Uni pour le soutien aux victimes de la traite des personnes.

Virginia Murillo Herrera du Costa Rica.  Depuis 2004, Mme Murillo Herrera est Présidente exécutive de l'ONG « DNI Costa Rica » - Defense of Girls and Boys International. Elle coordonna également le Programme d'Amérique Centrale pour la Justice juvénile. Mme Murillo Herrera a mené des campagnes de sensibilisation à la défense des droits des enfants et à la prévention de l'exploitation et du travail des enfants.

Klara Skrivankova de République Tchèque.  Depuis 2005, Mme Skrivankova occupe le poste de Coordinateur du programme sur la traite pour Anti-Slavery International. Avant cela, elle travaillait pour la branche tchèque de La Strada, le plus important réseau européen d'organisations anti-traite. Elle est membre du Groupe d'experts européens sur la traite des êtres humains, et du conseil d'administration du Fonds des Nations unies contre les formes contemporaines d'esclavage.

 

___________________________

 

Pour plus d'informations:

 

Media: Preeta Bannerjee, Public Information Officer, (+43-699) 1459-5764, Preeta.Bannerjee@unodc.org

 

Renseignements sur le Fonds: Tuesday Reitano, (+43-1) 26060-5116, Tuesday.Reitano@unodc.org

[close]
Related Videos
    All Multimedia