Le Président de l'OICS appelle l'Uruguay à rester partie aux traités internationaux relatifs au contrôle de la drogue malgré le projet de loi sur le commerce de cannabis

Vienne, le 1 er août 2013 - L'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) a exprimé ses préoccupations quant au projet de loi à l'étude en Uruguay. Celui-ci permettra, s'il est adopté la vente de cannabis à usage non-médical. Une telle loi serait en totale contradiction avec les dispositions des traités internationaux portant sur le contrôle des drogues, notamment le Convention de 1961 sur les stupéfiants dont l'Uruguay est signataire.

Conformément à son mandat, l'OICS a toujours cherché à maintenir un dialogue avec le Gouvernement uruguayen sur cette question en proposant à cet égard une mission sur place. L'OICS déplore que le Gouvernement uruguayen ait refusé d'accueillir cette mission avant la soumission du projet de loi au Parlement.

L'OICS appelle les autorités uruguayennes à s'assurer que la législation du pays reste en conformité avec le droit international limitant l'usage des stupéfiants (dont le cannabis) à des fins exclusivement médicales ou scientifiques. S'il est adopté, le projet de loi pourrait surtout avoir des conséquences sur la santé et le bien-être de la population. Il pourrait également avoir un impact négatif sur le prévention du cannabis parmi les jeunes. L'organe appelle les autorités du pays à considérer consciencieusement les éventuelles répercutions d'une telle loi avant de prendre quelconque décision.

                                     Pour plus d'information, veuillez contacter :

                                                     Le Secrétariat de l'OICS

                                                Téléphone: (+43-1) 26060 4163

                                                   Email: secretariat[at]incb.org

                                                    Site internet : www.incb.org

Déclaration du porte-parole de l'ONUDC sur le projet de loi portant sur la réglementation du marché du cannabis en Uruguay disponible ici

[close]
Related Videos
    All Multimedia