Suivi et étude d'impact

Le Service de la prévention du terrorisme de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) accorde beaucoup d'importance à l'étude et à l'évaluation de l'impact et l'utilité de ses activités. En effet, c'est ainsi qu'il s'assure que l'assistance technique fournie est efficace, viable et, surtout, conforme aux besoins et aux priorités changeants des États Membres qui la demande.

C'est pour cette raison que le Service de la prévention du terrorisme s'efforce en permanence d'intégrer dans ses décisions de gestion les retours d'information des pays ayant bénéficié de son assistance technique.

Les données quantitatives et qualitatives sont recueillies au moyen de questionnaires d'évaluation envoyés aux bénéficiaires des activités d'assistance technique une fois celles-ci menées à terme. Ces données sont ensuite traitées et analysées dans des rapports d'évaluation des activités, qui aident les directeurs de programme à évaluer l'adéquation entre, d'une part, l'assistance fournie et, d'autre part, le travail et les besoins des bénéficiaires, à identifier les domaines dans lesquels une assistance supplémentaire est nécessaire, et à renforcer les domaines considérés comme domaines d'action prioritaire en matière d'assistance supplémentaire ou de renforcement des capacités.

La qualité de sa gestion axée sur les résultats et de ses outils de communication d'informations a aidé le Service à faire la preuve de résultats quantifiables. Ce dernier utilise plusieurs indicateurs concrets, comme l'augmentation du nombre d'États devenant parties aux instruments juridiques internationaux, le nombre de pays ayant reçu une assistance pour l'élaboration de textes législatifs, le nombre d'agents publics ayant suivi une formation et les évaluations fournies par les bénéficiaires de ses activités d'assistance technique.

 

  Figure 1: Ensemble des évaluations reçues pour le premier trimestre 2013

 

Figure 2: Ensemble des évaluations communiquées dans les questionnaires pour le premier trimestre 2013 sur l'utilisation prévue des compétences et connaissances acquises grâce à l'assistance technique fournie par le Service de la prévention du terrorisme