AIRCOP renforce les capacités d'interception dans les aéroports internationaux du Sahel

 
 
Les activités ayant permis ces resultats ont été financées par l'Union Européenne et les gouvernments de la Norvège et du Japon

Grâce à un ciblage précis, le CAAT (Cellule aéroportuaire anti-trafic) au Niger a saisi plus de 9 kilogrammes d'or (en lingots) auprès d'un passager, ainsi que 500 000 euros non déclarés auprès d'un second voyageur, sur un vol différent. Ces saisies record ont eu lieu dans l'espace d'une semaine, les 27 et 30 octobre 2016.

Le 21 novembre 2016, la CAAT a de nouveau pu intercepter 37 000 USD à l'aéroport. Ces saisies sont à la fois la preuve d'un échange réussi d'information dans la lutte contre les trafics illicites, et démontrent que les CAAT sont des unités organisées et efficaces, capables de mener des missions allant bien au-delà de la lutte contre le trafic de drogue.

Le Programme de communication aéroportuaire (AIRCOP) possède une expertise unique en matière de contrôles aux frontières aériennes et a fourni une formation approfondie aux unités composées de représentants de la police, des douanes, de l'immigration, ainsi que de la gendarmerie et des autorités aéroportuaires. Depuis leur création, les CAAT ont réussi à lutter contre le trafic de drogue, notamment au Mali (aéroport de Bamako) depuis la fin de l'année 2014 et au Niger (aéroport de Niamey) depuis juin 2015. 

Lingots d'or saisis par la CAAT de Niamey en octobre 2016

Renforcer la coopération en temps réel et l'échange d'informations opérationnelles entre les aéroports internationaux d'Afrique est au cœur du projet AIRCOP.  Ce projet est financé par l'Union européenne, cofinancé par le Japon et la Norvège, et réunit les efforts de l'Organisation mondiale des douanes (OMD), d'INTERPOL et de l'ONUDC. La coopération entre les autorités africaines est, par ailleurs, également renforcée par le Programme de contrôle des conteneurs de l'ONUDC et de l'OMD, lancé en 2003, et ayant permis aux autorités des États participants de saisir plus de 36 tonnes de cocaïne et 26 tonnes de cannabis au cours de ces 10 dernières années.

 
Une partie des 500 000 euros saisis en Octobre 2016

Ces résultats témoignent du travail mis en place par les différentes CAAT au cours des dernières années. Pour la seule année 2016, la CAAT de Niamey a réussi à saisir 114 faux passeports Nigériens, ainsi que plus de 139 000 USD et 9 kilogrammes d'or. A l'avenir, le maintien de cette collaboration restera essentiel pour que les CAAT des différents aéroports continuent d'obtenir des résultats similaires, non seulement à Niamey, mais aussi à Bamako et dans les autres pays Sahéliens.

 

Pour de plus amples informations:

AIRCOP en Afrique de l'Ouest et du Centre

Programme Sahel de l'ONUDC

La Contribution de l'ONUDC à la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel

Les CAAT du Mali et du Niger effectuent des saisies

Programme de contrôle des conteneurs de l'ONUDC et l'Organisation mondiale des douanes