Des experts camerounais et burkinabés forment leurs collègues sur le respect des droits de l'homme dans la lutte contre le terrorisme avec le soutien de l'ONUDC

Cette activité a été financée par le Canada 

Depuis 2013, le Cameroun, à l'instar d'autres pays du bassin du Lac Tchad, fait face à de graves menaces du groupe terroriste Boko Haram. Le Burkina Faso quant à lui, est confronté à une situation volatile et préoccupante depuis 2015 avec des attaques djihadistes de plus en plus fréquentes et meurtrières. En effet, ces attaques se sont étendues à plusieurs provinces ainsi qu'à la capitale, avec plus de 300 morts en quatre ans et plus de 700 personnes présumées terroristes détenues dans des prisons burkinabés.

Une recherche menée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en 2017 sur « les chemins de l'extrémisme en Afrique » souligne l'importance pour les Etats de prendre en compte les  droits de l'homme et l'Etat de droit dans les réponses apportées par la justice pénale, afin d'éviter que cela n'exacerbe le phénomène terroriste.

Dans ce contexte, deux ateliers nationaux de formation portant sur le respect des droits de l'homme dans les réponses de la justice pénale au terrorisme, ont été organisés par l'ONUDC, en étroite collaboration avec le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), à Ouagadougou et à Yaoundé en janvier 2019. Grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, ces ateliers ont été un véritable succès en ce qu'ils ont permis aux participants (magistrats civils et militaires, officiers de police judiciaire, et administrateurs de prisons) de mieux cerner les questions clés liées à la dimension droits de l'homme dans la lutte contre le terrorisme.

Par ailleurs, des experts nationaux burkinabés et camerounais préalablement formés par l'ONUDC ont eu l'occasion de mettre en pratique, en tant que formateurs, les connaissances relatives aux droits de l'homme ainsi qu'à la méthodologie de formation des adultes, qui leur ont été dispensées lors d'un Programme de formation sous-régional organisé par l'ONUDC à Dakar entre février et octobre 2018.

 
    
Programme de formation juridique contre le terrorisme, Module 4  

Un juge camerounais du tribunal militaire de Maroua a relevé que « l'atelier a permis de comprendre qu'une action efficace contre le terrorisme et la protection des droits de l'homme sont des objectifs non pas contradictoires, mais complémentaires et synergiques. Je ressors du dit apprentissage avec des recommandations pouvant permettre de concilier la lutte contre le terrorisme et le respect de droits de l'homme ». Au Burkina Faso une formatrice a également affirmé que « les différents ateliers nous ont permis d'avoir une approche pratique et la conviction de protéger les droits de l'homme même dans les situations les plus extrêmes comme le terrorisme. En tant que formatrice nationale, nous étions fières de partager avec les autres acteurs de la chaîne pénale, les valeurs et les convictions désormais ancrées en nous, notamment l'obligation et la nécessité de respecter les droits de l'homme à tous les stades de la procédure pénale en matière de terrorisme ».

Ainsi, l'ONUDC contribue à l'atteinte des objectifs de développement durable (ODD), notamment l'Objectif 16.a qui consiste à appuyer, dans le cadre de la coopération internationale, les institutions nationales chargées de renforcer les moyens de prévenir la violence et de lutter contre le terrorisme et la criminalité. De plus, des outils pédagogiques visant à adapter le contenu du Module 4 sur les droits de l'homme et les réponses de la justice pénale au terrorisme aux contextes du Burkina Faso et du Cameroun sont en cours d'élaboration permettant de compléter, au niveau national, le Manuel de l'ONUDC sur droits de l'homme et réponses de la justice pénale au terrorisme. 

Pour plus d'information:

A/RES/60/288 et A/70/674

Manuel ONUDC - Les droits de l'homme et les réponses de justice pénale au terrorisme

Le Programme régional pour l'Afrique de l'Ouest (2016-2020)

Programme Sahel de l'ONUDC