Saisie record de 9,5 tonnes de cocaïne au Cabo Verde

     Photo prise par la Police Judiciaire

Depuis 2006, date d'ouverture du premier Bureau de l'ONUDC à Praia, l'ONUDC fournit un appui technique au Cabo Verde dans le but de renforcer les capacités institutionnelles et de contribuer ainsi à la lutte contre le trafic illicite dans la région. Le Cabo Vert étant une île située sur la route de la cocaïne entre l'Amérique du Sud et l'Europe, le trafic de drogue est l'un des défis majeurs que le pays rencontre. Comme d'autres pays d'Afrique de l'Ouest, le Cabo Verde est un pays de transit pour le trafic de cocaïne d'Amérique du Sud vers l'Europe. Une partie de la drogue qui arrive reste également dans le pays et approvisionne le marché intérieur.

À travers son programme dédié au Cabo Verde, l'ONUDC a aidé les autorités locales à renforcer le cadre juridique national de lutte contre le trafic de drogue et le crime organisé, tout en formant les forces de l'ordre à la coopération judiciaire internationale. Depuis 2006, l'ONUDC a également renforcé le laboratoire de la police scientifique en fournissant du matériel et en dispensant des formations. Actuellement, le laboratoire de la police scientifique de Cabo Verde (LPC-CV) améliore progressivement la qualité de ses analyses toxicologiques de substances à l'échelle internationale comme le montrent les résultats rendus après les deux premiers tours des exercices collaboratifs internationaux (ICE). De plus, les opérations menées avec succès par la police judiciaire au niveau des pays témoignent de sa capacité accrue à lutter contre le trafic de drogue et le crime organisé.

L'une des opérations les plus importantes jusqu'à présent a eu lieu le 31 janvier 2019 au port de Praia, lorsque la police judiciaire a procédé à une importante saisie de drogue à l'aide d'informations antérieures fournies par le Centre pour l'analyse et les opérations maritimes (Centre des stupéfiants) (MAOC-N). À travers sa section centrale de trafic de stupéfiants (SciTE) axée sur la lutte contre le trafic de stupéfiants par voie maritime, la police judiciaire a obtenu un mandat de perquisition et de saisie pour le navire ESER en provenance du Panama. À bord du navire, la police a retrouvé 9,570 kg de cocaïne dans 260 ballots, la plus importante saisie de drogue de l'année et l'une des plus importantes de l'histoire de la police judiciaire Cabo Verdienne. 11 citoyens de nationalité russe ont été arrêtés et déférés aux autorités judiciaires compétentes du pays.

Officiers de la Police Judiciaire durant l'incinération le 2 février 2019, à Praia

La police judiciaire a informé l'ONUDC que, selon les informations en provenance d'Amérique du Sud, le bateau était destiné à Tanger (Maroc) mais avait du faire escale au port de Praia pour remplir les procédures légales suite à la mort d'un membre de l'équipage.

Le 2 février 2019, l'ONUDC a été invité à participer à l'opération de destruction des 9,5 tonnes de cocaïne, illustrant ainsi l'efficacité des procédures judiciaires dans cette affaire.

L'opération qui a conduit à cette saisie massive a bénéficié de la coopération et de l'appui technique de la police judiciaire portugaise, de la police nationale française ainsi que de la collaboration habituelle des forces de sécurité nationales, à savoir les forces armées, la police maritime, le port de Praia (ENAPOR). Les problèmes liés à la prévention du trafic de drogue sont complexes et le fait que la saisie ait été réalisée au Cabo Verde atteste non seulement de la confiance des partenaires internationaux dans les services répressifs du pays, mais également du succès des nombreux programmes de formation mis en place au fil des années sur le territoire.

Les efforts continus du gouvernement de Cabo Verde dans ce domaine sont essentiels à la poursuite des progrès. Le nouveau programme national intégré de lutte contre la drogue et les crimes connexes (2018-2023), élaboré avec l'appui technique de l'ONUDC, est un document important qui souligne la détermination du pays à s'attaquer aux problèmes qui menacent le Cabo Verde et sa population. Le but de cette politique nationale est de fournir un document de référence qui permette la mise en œuvre, la gestion, le suivi et l'évaluation d'un éventail de mesures visant à lutter contre les effets néfastes des drogues et des infractions assimilées sur les particuliers, les familles, les entreprises et les entreprises et la société civile.

L'ONUDC est fier de ce résultat et réaffirme sa volonté de continuer d'appuyer et de renforcer les efforts du Cabo Verde pour lutter contre le crime organisé, le trafic de drogue et le terrorisme.

L'appui de l'ONUDC au Cabo Verde contribue aux Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD), en particulier à l'Objectif 16, qui vise à "Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, fournir un accès à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux". Enfin, l'importante représentation des femmes dans la police judiciaire, illustrée par la photo ci-dessus, est très encourageante et montre l'engagement du Cabo Verde en faveur de l'ODD 5, voué à assurer "La participation pleine et effective des femmes et des possibilités égales de leadership à tous les niveaux de décision dans la vie politique, économique et publique ".

                            
Officiers de la Police Judiciaire durant l'incinération le 2 février 2019, à Praia

L'ONUDC est fier de ce résultat et réaffirme sa volonté de continuer d'appuyer et de renforcer les efforts du Cabo Verde pour lutter contre le crime organisé, le trafic de drogue et le terrorisme.

L'appui de l'ONUDC au Cabo Verde contribue aux Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD), en particulier à l'Objectif 16, qui vise à "Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, fournir un accès à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux". Enfin, l'importante représentation des femmes dans la police judiciaire, illustrée par la photo ci-dessus, est très encourageante et montre l'engagement du Cabo Verde en faveur de l'ODD 5, voué à assurer "La participation pleine et effective des femmes et des possibilités égales de leadership à tous les niveaux de décision dans la vie politique, économique et publique ".