L'ONUDC renforce le rôle des jeunes dans la prévention de l'abus de drogues au Cabo Verde

Selon le Programme national intégré (PNI) de lutte contre la drogue et les infractions connexes (2018-2023) du Cabo Verde, les adolescents sont particulièrement vulnérables à la consommation de drogues et d'alcool. En effet, le PNI souligne qu'environ 41,3% des toxicomanes du Cabo Verde ont entre 15 et 24 ans et que les adolescents ont leur premier contact avec les drogues vers l'âge de 17 ans. Par ailleurs, environ 45,4% des étudiants admettent avoir déjà consommé d'alcool au moins une fois dans leur vie. Dans ce contexte, l'ONUDC a donc décidé de développer des projets de prévention ciblant les jeunes au Cabo Verde.

Conformément à son mandat, l'ONUDC œuvre, avec les États Membres, à renforcer leurs efforts dans la lutte contre le trafic illicite de drogues, le crime organisé et le terrorisme. Sur la base de ce mandat et dans le cadre du Programme régional de l'ONUDC pour l'Afrique de l'Ouest (2016-2020), l'un des objectifs est de prévenir, réduire et minimiser les effets liés à la consommation de drogues au Cabo Verde. Dans le cadre du PNI, le Comité de coordination contre l'alcool et les autres drogues (CCAD) a donc reçu l'assistance de l'ONUDC afin d'organiser un atelier de formation d'une journée durant lequel trente adolescents de la communauté de Cobon, dans laquelle plusieurs cas d'abus d'alcool et de drogues chez les jeunes ont été rapportés, ont participé.

Cette activité s'est déroulée le 3 octobre 2019 et a abordé le thème de la discrimination et de la stigmatisation des toxicomanes en donnant aux jeunes les moyens d'agir, notamment en les préparant à soutenir leurs pairs qui pourraient être confrontés à un abus de drogues et d'alcool. Le contenu de l'atelier de formation couvrait les concepts de base de l'addiction aux médicaments et aux drogues, abordant les sujets tels que les causes et les conséquences de la toxicomanie.

 

                                           
   
Les participants pendant l'atelier de formation.

Ainsi, cela permet aux adolescents d'avoir un impact direct sur leurs communautés afin de sensibiliser et prévenir quant aux effets de l'abus d'alcool et de drogues. « La toxicomanie touche la société dans son ensemble et la seule façon dont nous pourrons y faire face est de le faire ensemble, en tant que communauté », a réitéré Cristina Andrade, coordinatrice senior du programme de l'ONUDC au Cabo Verde. L'éducation par les pairs est donc un outil efficace pour promouvoir des comportements équilibrés chez les adolescents grâce à l'importance de l'effet  « multiplicateur » d'une telle approche.

Afin de préparer les jeunes à des situations réelles, une simulation leur a été proposé pour leur apprendre à mieux conseiller leurs proches usagés de drogue. Les participants ont désormais des connaissances et des outils qu'ils pourront utiliser pour aider d'autres personnes dans la prévention de la consommation d'alcool et de drogues dans leur communauté. Ce fut également l'occasion pour les participants de partager des situations délicates qu'ils rencontraient avec leurs familles et leurs proches et ont déclaré que ces outils les aideraient à surmonter les obstacles qu'ils peuvent parfois rencontrer.

   
  Photo du group des participants á l'Atelier.
 
Image de la façade du centre où la formation a eu lieu, qui dit "nous devons tous faire notre part dans la communauté".

Cet atelier s'inscrit dans le cadre du Plan stratégique de développement durable (PSDD) du Cabo Verde ainsi que dans le Cadre de coopération pour le développement durable des Nations Unis (UNSDCF) faisant la promotion de programmes visant à réduire la consommation de drogue et d'alcool, en particulier chez les jeunes en situation de vulnérabilité. La sensibilisation des jeunes aux problèmes d'abus de drogues contribue aussi à l'atteinte de l'Objectif de développement durable (ODD) 3.5, qui vise « à renforcer la prévention et le traitement de l'abus de substances psychoactives, y compris l'abus de stupéfiants et l'usage nocif d'alcool » et à la promesse transformatrice de l'ONU de « ne laisser personne en arrière ».

Pour plus d'information:

Soutient de l'ONUDC au Programme national intégré au Cabo Verde

Programme régional de l'ONUDC pour l'Afrique de l'Ouest (2016-2020)

Rapport de mi-parcours publié en novembre 2018