L'ONUDC participe à la 32 ème Semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation sur les drogues au Sénégal

Le problème mondial de la drogue est l'un des problèmes les plus difficiles auxquels les Etats sont confrontés. Ce phénomène a de vastes répercussions sur la santé et le bien-être des individus, des familles et des collectivités, ainsi que sur la sécurité et le développement durable des nations. Par conséquent, il est essentiel de prévenir et de relever les défis liés à la drogue dans toute leur complexité si l'on veut tenir un engagement mondial fondamental, inscrit dans les objectifs de développement durable : personne ne doit être laissé pour compte.

Depuis une trentaine d'année, les autorités nationales sénégalaises organisent donc, à l'occasion de la Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues, une semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation sur les drogues. Cette journée du 26 juin étant une date majeure dans le calendrier de l'ONUDC, le bureau régional pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre s'est associé aux autorités nationales afin de participer à l'organisation des différents évènements prévus Sénégal tout au long de la semaine. 

Durant cette semaine, le Comité interministériel de lutte contre la drogue (CILD), a mis en œuvre de nombreuses activités de sensibilisation touchant une large partie de la population, et notamment les jeunes. Le thème choisi par le Sénégal étant consacré à « la prévention de l'usage de drogues en milieu scolaire » il était en parfaite adéquation avec celui définit par l'ONUDC pour l'année 2019 : « La santé pour la justice / La Justice pour la santé ».

Au travers de ce slogan, le message de l'ONUDC visait à renforcer les liens et la communication au sein des familles, des écoles et des communautés pour augmenter la résilience des jeunes et soutenir la réhabilitation et la réintégration et ainsi aider à prévenir la criminalité et la violence. Cela passe également par une étroite collaboration entre les institutions de justice et de santé afin de garantir l'accès à un traitement à ceux qui en ont besoin.

4tons of seized drugs is being creamated

Dans ce contexte, dès le 24 juin, plus de 4 tonnes de drogues saisies (cannabis, cocaïne, héroïne, etc.) furent incinérées sous la présidence de Monsieur Ibrahima Sakho, secrétaire général du Ministre de l'Intérieur.

Le 25 Juin, le Ministre de l'intérieur, Monsieur Aly Ngouille Ndiaye a présidé la cérémonie de lancement de la semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation sur les drogues.

Prenant la parole au nom du Représentant régional de l'ONUDC, Monsieur Cheikh TOURE, Coordonnateur du programme de soutien à la mise en œuvre du Plan d'action régional de la CEDEAO a salué, lors de cette cérémonie, " les efforts importants de l'Etat du Sénégal dans le domaine de la lutte contre la drogue, notamment par l'allocation de ressources pour la mise en œuvre du Plan stratégique national de lutte contre la drogue".

La Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues a également été l'occasion, pour l'ONUDC, de publier son  Rapport annuel sur les drogues, outil d'information qui permet de surveiller les tendances mondiales et les derniers développements de la menace que constitue le fléau de la drogue. Selon ce rapport, quelque 35 millions de personnes dans le monde souffrent de troubles liés à la consommation de drogues et nécessitent des services de traitement.

" Les conclusions du Rapport mondial sur les drogues de cette année complètent et compliquent encore le tableau mondial des problèmes liés à la drogue, soulignant la nécessité d'une coopération internationale plus large pour promouvoir des réponses équilibrées et intégrées en matière de santé et de justice pénale à l'offre et à la demande" a déclaré Yury Fedotov, Directeur exécutif de l'UNODC.

Pour plus d'informations:

Communiqué de presse- Yury Fedotov: Déclaration à l'occasion de la Journée internationale de la drogue contre les abus et le trafic illicite (EN)

Rapport mondial sur les drogues de 2019