Le Réseau des femmes du Programme de contrôle des conteneurs cite l'Afrique de l'Ouest en exemple

Le 25 août 2015, le Programme de contrôle des conteneurs (PCC) de l'ONUDC-OMD s'est réuni à Vienne, en Autriche, pour le lancement de sa nouvelle initiative du Réseau des femmes. Cette rencontre a réuni le personnel de l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD) pour discuter de l'opérationnalisation du réseau des femmes qui entre dans le cadre des efforts de l'ONUDC pour l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes.

Ce réseau vise à promouvoir le professionnalisme et l'hégémonie des femmes au niveau national afin d'amplifier leur participation dans le Programme de l'ONUDC-OMD, tout en abordant les stéréotypes sexistes existant qui limitent les femmes et prive les programmes comme celui de l'ONUDC-OMD de précieux talents. Actuellement, les femmes représentent environ 12 % de l'unité des officiers de commande de port. Dans certains pays, il n'existe même pas de femmes fonctionnaires dans l'unité de l'ONUDC-OMD, tandis qu'en Afrique de l'Ouest 22% des membres sont des femmes. Traditionnellement, la profession d'application des lois est dominée par les hommes.

 
Réseau des femmes du Programme de contrôle des conteneurs de l'ONUDC-OMD

L'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes sont essentielles pour une mise en œuvre efficace du Programme de développement post - 2015 mais aussi pour les objectifs et cibles qui doivent être adoptées par les Nations Unies (NU). En fait, les NU traversent un moment clef dans leur campagne contre l'inégalité des femmes avec le vingt-cinquième anniversaire de la Déclaration de Beijing et le quinzième anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Parmi les actions à entreprendre, le réseau des femmes de l'ONUDC-OMD permettra :

  • D'encourager le Programme à inclure plus de femmes officiers dans les UMCC, en introduisant un certain nombre de mesures y compris des critères de recrutement considérant l'égalité des sexes et la flexibilité des horaires de travail;
  • D'établir un réseau de soutien pour renforcer les capacités des femmes membres des UMCC incluant des initiatives de tutorat et de développement de l'information/des initiatives de partage des ressources;
  • D'introduire un module de sensibilisation,  prenant en considération l'égalité des sexes, aux différents modules  de base de formation du PCC pour les hommes et les femmes membres des UMCC, et
  • De définir les indicateurs de genre pour évaluer l'impact des interventions.

Le Programme Globale de Contrôle des Conteneurs a été mis en œuvre  en 2004 conjointement par l'ONUDC et l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD) afin de renforcer les capacités des États membres qui cherchent à améliorer la sécurité du commerce et des normes de contrôles au niveau de leurs frontières. Le Programme développe donc des capacités à cibler, sélectionner et contrôler les conteneurs utilisés pour transporter des marchandises illicites dans les pays membres. Actuellement, le programme est opérationnel dans 28 pays et a initié  des activités dans 25 autres pays. Le PCC a reçu la contribution de : One UN, Australie, Canada, Danemark, Union Européenne, France, Allemagne, Italie, Japon, Pays Bas, Norvège, Espagne, Suisse, Angleterre, et des Etats Unis d'Amérique.

Pour de plus amples informations :

Programme de contrôle des conteneurs de l'ONUDC et l'Organisation mondiale des douanes