Les ministres de la Justice de l'Afrique de l'Ouest signent la Charte du WACAP pour institutionnaliser la coopération judiciaire  

             
 Cette activité a été financée par les Etats-Unis, la France et la Norvège. 

« La criminalité transnationale organisée et le trafic illicite de drogue continuent, à l'heure actuelle, de menacer la sécurité, la primauté du droit, la démocratie et le développement de nombreuses régions du monde » a affirmé M. Pierre Lapaque, Représentant régional de l'ONUDC pour l'Afrique de l'Ouest et centrale lors d'une réunion de haut niveau tenue à Accra, au Ghana, le 23 mars 2015. Avec l'objectif de consolider et d'institutionnaliser davantage le Réseau Ouest Africain des autorités centrales et des procureurs (WACAP), l'événement a regroupé les ministres de la Justice du Ghana, du Mali et du Cap Vert, les représentants des ministères de la Justice des États membres du WACAP, le représentant de la Commission de la CEDEAO, et divers ambassadeurs ainsi que les points focaux du WACAP. 

La réunion, s'est concrétisée par l'adoption de la Déclaration ministérielle sur le renforcement de la coopération internationale contre le crime organisé en Afrique de l'Ouest et la signature de la charte du réseau. Visant à harmoniser les législations des États membres de WACAP avec les dispositions de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée (UNTOC), la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC), et des différentes conventions internationales contre le terrorisme et le trafic de substances psychotropes, cette déclaration représente une étape clé dans le fonctionnement de ce réseau en expansion.

 
Participants de la conférence lors de la cérémonie d'ouverture

En effet, la ratification de la Charte de WACAP a lieu à un moment de grande nécessité de coopération cohérente et efficace contre la criminalité organisée, comme démontré par les récents événements au Mali et au Nigeria, parmi beaucoup d'autres. Comme l'a souligné M. Pierre Lapaque, « les réseaux criminels tentent de créer leurs propres zones d'opérations en utilisant la corruption comme arme de persuasion, et la menace comme arme de dissuasion et de déstabilisation des institutions. Aucun État ne peut lutter efficacement contre le crime organisé en isolation, en raison de la complexité et des ramifications internationales de ce fléau ». Cette vision est partagée par Mme Marietta Brew Appiah Opong, ministre de la Justice et procureur général du Ghana, qui a appelé les membres de WACAP à renforcer l'échange d'informations sur les criminels présumés, en vue de lutter efficacement contre la criminalité.

Le but de WACAP est de renforcer la capacité des autorités centrales et des procureurs pour lutter contre toutes les formes de criminalité organisée et d'impunité. Le réseau favorise la coopération entre les autorités centrales en Afrique de l'Ouest par des réunions régulières, des programmes de formation et des plates-formes en ligne. Il permet aux autorités centrales et aux praticiens concernés d'échanger des informations concernant leurs systèmes et procédures juridiques respectives, et partager les bonnes pratiques, dans le but de fournir une préparation et des réponses efficaces aux demandes d'entraide judiciaire et d'extradition. WACAP est lié à la Déclaration de Bamako sur l'impunité, la justice et droits de l'homme en Afrique de l'Ouest, qui appelle notamment le renforcement de l'entraide judiciaire entre les pays d'Afrique de l'Ouest.

Le WACAP bénéficie de l'appui financier des États Unis d'Amérique, de la France et de la Norvège.

Pour de plus amples informations :

Réseau Ouest Africain des autorités centrales et des procureurs (WACAP)

Déclaration ministérielle sur le renforcement de la coopération internationale contre le crime organisé en Afrique de l'Ouest

Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée (UNTOC)

Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC)

Déclaration de Bamako sur l'impunité, la justice et droits de l'homme en Afrique de l'Ouest