La lutte contre la drogue et le crime soutient les efforts de paix et de développement du Mali: Yury Fedotov, Directeur de l'ONUDC

Cette activité a été financée par le Japon

 

09 Juillet 2014 - le Directeur exécutif de l'ONUDC, Yury Fedotov, a déclaré que sa mission conjointe au Mali aux côtés du chef du Département des opérations de maintien de la paix (DOMP), Hervé Ladsous, souligne clairement le message que la lutte contre la drogue, la criminalité, la corruption et le terrorisme est essentielle à établir la paix et le développement dans le pays et la région.

Parmi les commentaires formulés lors de l'échéance de leur mission commune, M. Fedotov a salué les efforts du gouvernement malien et l'excellente coopération entre l'ONUDC et le DOMP, aussi bien au Mali qu'en Afrique de l'Ouest. «L'ONUDC et le DOMP ont forgé une étroite collaboration qui capitalise sur les mandats et l'expérience de chacun des organismes, tout en considérant le maintien de la paix, ainsi que la lutte contre la drogue et le crime organisé comme des questions reliées entre elles, appelant donc à des réponses communes».

Il a également salué le travail du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSMA, Albert Koenders. «Le Représentant spécial est chargé d'aider le gouvernement du Mali à créer la paix et la sécurité au sein du pays, dans le but d'amener la crise malienne à sa fin. Les efforts de l'ONUDC avec le gouvernement malien parmi ses partenaires, contribue à cette approche globale», at-il dit.

Les combats au Mali et le coup d'Etat de 2012 en Guinée-Bissau ont rendu les deux pays de plus en plus vulnérables à la drogue et la criminalité, a déclaré M. Fedotov, qui a également fait part de craintes croissantes sur les liens possibles entre criminels et groupes terroristes.

Pour relever ces complexes défis, M. Fedotov a déclaré que l'ONUDC avait élaboré une stratégie en partenariat avec le Tchad, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Libye, l'Algérie et le Maroc, ciblant la région du Sahel afin de renforcer les régimes juridiques et de promouvoir les acteurs judiciaires aux niveaux national et régional.

Au cours de cette mission de deux jours, M. Fedotov et M. Ladsous ont rencontré le Premier ministre Moussa Mara pour discuter des stratégies qui pourraient permettre à l'ONUDC de poursuivre son soutien vis-à-vis des efforts du gouvernement malien contre les groupes impliqués dans la drogue, la corruption et le terrorisme.

Également présents le Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, le Général Sada Samaké, le Ministre de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga et des hauts fonctionnaires des Ministères des Affaires étrangères et de la Justice et droits de l'homme.

M. Fedotov et M. Ladsous ont aussi rencontré l'Équipe spéciale des Nations Unies sur la criminalité organisée de la MINUSMA, ainsi que le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour la MINUSMA, David Gressly, afin de définir le soutien conjoint de l'ONU au gouvernement.

Pour de plus amples informations:

Département des opérations de maintien de la paix (DOMP)

Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA)