Enfants victimes et protection des femmes

Les enfants sont souvent traités comme des adultes devant la loi dans certains pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre. De plus, aussi bien les systèmes de justice pénale juvénile que ceux pour adultes peuvent souvent recourir à la privation de liberté comme peine principale. Ces deux systèmes tiennent rarement compte des besoins et intérêts des enfants, et des causes initiales qui les placent en conflit avec la loi.

La violence contre les femmes est, malheureusement, souvent considérée comme une affaire privée qui se déroule derrière des portes closes. Des lacunes juridiques importantes empêchent parfois les enquêtes et poursuites contre les abus domestiques.

 

Une attention particulière doit être accordée aux enfants, aux jeunes et aux femmes qu'elles soient victimes, témoins ou poursuivies pour des actes criminels. L'ONUDC appui les États membres et les partenaires régionaux et nationaux dans le renforcement des systèmes de justice pénale afin de les rendre accessibles, équitables, et efficaces par :

  • Le renforcement des cadres juridiques, politiques et opérationnels pour fournir un accès à la justice pour les enfants ;
  • Le renforcement des cadres juridiques et politiques pour garantir une réponse de la justice pénale à la violence contre les femmes.

Pour de plus amples informations :

Justice dans les affaires impliquant des enfants en conflit avec la loi

Manuel sur les réponses policières efficaces à la violence envers les femmes

Règles des Nations Unies concernant le traitement des détenues et l'imposition de mesures non privatives de liberté aux délinquantes (Règles de Bangkok)