Les politiques internationales en matière de drogues doivent faire passer l'humain en premier, selon le directeur exécutif de l'ONUDC à l'UNGASS 

Yury Fedotov, directeur exécutif de l'ONUDC, lors de l'ouverture de l'UNGASS 201619 avril 2016 -Le directeur  exécutif de l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), Yury Fedotov, a souligné le besoin d'approches équilibrées envers les défis posés par les drogues lors de l'ouverture de la session spéciale de l'assemblée générale de l'ONU (UNGASS) sur le problème mondial de la drogue à New York aujourd'hui.

M. Fedotov a salué l'adoption par les états-membres, lors de l'ouverture de la plénière, d'un document final pour la session, intitulé "Notre engagement commun pour faire face à et contrer le problème mondial de la drogue".

Dans le document final, les états-membres ont réaffirmé leur engagement envers les buts et objectifs des trois conventions internationales sur le contrôle des drogues, ainsi que leur détermination à "s'attaquer au problème mondial de la drogue et promouvoir activement une société exempte de toxicomanie".

Le document contient des recommandations opérationnelles concernant la réduction de l'offre et de la demande ; l'accès aux médicaments contrôlés tout en évitant les détournements ; les problèmes de droits de l'homme, jeunesse, enfance, femmes et communautés ; les défis émergents, y compris les nouvelles substances psychoactives ; le renforcement de la coopération internationale et le développement alternatif.

Dans ses remarques préliminaires, M. Fedotov a dit espérer que les recommandations du document pourraient aider à promouvoir "l'action urgente, unifiée et concertée dont nous avons besoin".

"Cette session spéciale de l'assemblée générale a fourni une opportunité critique, lors d'un moment critique, de construire une approche plus compréhensive et collective envers les défis auxquels nous sommes confrontés", a-t-il ajouté en insistant sur la nécessité de politiques internationales en matière de drogues qui "font passer l'humain en premier".

"Faire passer l'humain d'abord signifie des approches équilibrées qui s'occupent de santé et de droits de l'homme, et promeuvent la sûreté et la sécurité de toutes nos sociétés", a dit M. Fedotov, en réaffirmant que "l'accent mis sur la santé et le bien- être de l'humanité est l'objectif fondateur des conventions internationales sur la drogue".

Il a réaffirmé l'engagement de l'ONUDC, en tant qu'entité directrice dans le système de l'ONU pour s'attaquer aux défis posés par les drogues illicites, à assister les gouvernements pour mettre en œuvre les recommandations du document final de l'UNGASS, notamment à travers des actions pour :

  • Assurer l'accès aux médicaments contrôlés pour réduire la douleur et la souffrance
  • Promouvoir des approches de prévention, traitement, réhabilitation et réintégration, basées sur la science, la santé publique et les droits de l'homme
  • Prévenir et contrer la culture illicite, la production et le trafic
  • Lutter contre le crime organisé, le blanchiment d'argent et les flux financiers illicites, en utilisant les outils fournis par les conventions sur la drogue, la corruption, le crime organisé transnational et le terrorisme, ainsi que les normes, standards et directives de l'ONU.

Il a également mis en lumière les liens entre les réponses au problème mondial de la drogue et la mise en œuvre du Programme 2030 et des objectifs de développement durable.

Exhortant les gouvernements à reconnaître la responsabilité commune et partagée envers les défis liés aux drogues, M. Fedotov a appelé à plus de financements, particulièrement pour les pays aux ressources et aux capacités limitées.

"Nos approches balancées et intégrées envers le problème mondial de la drogue ont peu de chances de réussir si les engagements politiques déclarés ne sont pas appuyés par des ressources financières adéquates", a-t-il dit.

Plus d'informations : 

Discours d'ouverture du directeur exécutif de l'ONUDC Yury Fedotov

Site officiel de la session extraordinaire de l'assemblée générale de l'ONU sur le problème mondial de la drogue 2016

Contribution du Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime à la session spéciale de l'Assemblée Générale de l'ONU sur le problème mondial de la drogue