L'Afghanistan se joint à l'initiative commune de l'ONUDC contre la traite des êtres humains et le trafic illicite de migrants

Afghanistan joins UNODC global initiative against human trafficking and migrant smuggling

Kabul (Afghanistan), 19 septembre 2019 - L'action commune pour prévenir et combattre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants - Asie et Moyen-Orient (GLO.ACT) de l'Office des Nations Unies contre les Drogues et le Crime (ONUDC) a officiellement été lancée le 4 septembre 2019.

GLO.ACT vise à protéger les victimes et les migrants vulnérables au trafic et mettre fin à l'impunité des trafiquants et passeurs qui bénéficient de l'exploitation des personnes les plus vulnérables. Le projet cherche également à améliorer la qualité des investigations et des poursuites en matière de traite des personnes et de trafic illicite de migrants, ce qui faciliterait l'identification des mouvements financiers illicites associés à ces crimes.

Le début officiel du projet en Afghanistan a été marqué par une réunion nationale de lancement à Kabul du comité directeur du projet. Antérieurement, GLO.ACT a tenu plusieurs consultations avec le gouvernement, les partenaires ONU et les organisations de la société civile pour examiner la situation et développer une stratégie d'implémentation.

Au cours de la réunion de lancement, l'Afghanistan et l'ONUDC ont signé une déclaration de coopération, confirmant ainsi leurs liens étroits de partenariats et la bonne volonté des deux parties dans le cadre des activités futures du projet dans le pays.

Confirmant le besoin d'une initiative conjointe pour faire face au trafic illicite des personnes (TIP) et des migrants (SOM), Naif Riazat, directeur du comité technique de la haute commission pour combattre le TIP et le SOM du ministre de la justice a déclaré : « récemment, conflits et insécurité en Afghanistan ont mené à la création d'un environnement sûr pour les trafiquants. De nombreux efforts ont été effectués par le gouvernement pour combattre la traite des personnes et le trafic illicite des migrants, mais nous comptons sur le soutient de l'ONUDC pour renforcer nos efforts. »

Le directeur de la division d'investigation criminelle du ministère de l'intérieur, General Totakhail, a annoncé la création d'une nouvelle direction pour contrer la criminalité organisée, notamment le TIP et le SOM.

Le représentant de la délégation européenne en Afghanistan, Alejandro Eggenschwiler, a insisté que « combattre la criminalité organisée transfrontalière est une composante essentielle de la coopération entre l'Union Européenne et l'Afghanistan, particulièrement en matière de trafic illicite des personnes et des migrants. GLO.ACT est un projet emblématique dans la lutte contre ces deux crimes et continuera sans aucun doute à bâtir sur ses réussites antérieures pour produire des résultats dans le pays. »

Mark Colhoun, représentant de l'ONUDC en Afghanistan, a remercié l'Afghanistan pour son engagement à prendre des mesures concrètes pour contrer la traite des personnes et le trafic des migrants en déclarant que « un engagement est la reconnaissance d'une forte volonté de prévenir et, nous l'espérons, mettre fin à ces crimes innommables. »

Le député pour l'Afghanistan de l'organisation internationale pour les migrations, Sarah Craggs, a accueilli le partenariat avec l'ONUDC, exprimant l'espoir que GLO.ACT Afghanistan contribuera de manière générale à « une transition vers une paix libre de toute exploitation pour tous. »

Le travail qui sera entrepris dans les prochaines années a été présenté au cours de la réunion de lancement du comité directeur du projet et incluait un plan d'action créé sur mesure en fonction des politiques nationales de changement.

Des représentants du ministère des affaires étrangères, de l'office du ministre de la justice, du conseil judiciaire suprême, du ministère des affaires féminines et du réseau afghan d'ONG opérant en matière de TIP étaient également présents à l'évènement.

****

L'action mondiale pour prévenir et combattre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants - Asie et Moyen-Orient (GLO.ACT Asie et Moyen-Orient) est une initiative commune de €12 millions d'une durée de quatre ans (2018-2022) de l'Union Européenne (UE) et de l'ONUDC, mise en œuvre en partenariat avec l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) dans 5 pays : Afghanistan, Iran, Iraq, Pakistan et le Bengladesh, où les consultations sont en cours.

Ce projet prend appui sur toute une communauté de pratiques mises en place par GLO.ACT 2015-2019 et aide les autorités gouvernementales et les organisations de la société civile à intervenir de manière ciblée, novatrice et adaptée aux besoins : élaboration de stratégies et politiques effectives et durables, révision et harmonisation législative, développement de capacité et coopération régionale et transrégional. Le projet vient également directement en aide aux victimes de traite et migrants objets de trafic illicite en améliorant les méthodes d'identification, de référence aux services d'assistance et de protection.

Ce projet est financé par l'Union Européenne.

Pour plus d'informations:

Initiative commune contre la traite des êtres humains et le trafic illicite de migrants (GLO.ACT)

Pour lire à propos du lancement dans la presse locale, cliquez ici

Traduction non-officielle de l'article en anglais, cliquez ici

Pour plus d'informations, veuillez contacter : unodc-glo.act@un.org