Structure du Service de la prévention du terrorisme

Le Service de la prévention du terrorisme, qui dépend de la Division des traités de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), compte près de 50 fonctionnaires au siège à Vienne et sur le terrain qui assurent la planification, la prestation, la coordination et la gestion de l'assistance technique apportée aux États Membres en matière de lutte contre le terrorisme. Actuellement, l'ONUDC dispose d'experts de la prévention du terrorisme en Asie centrale et en Asie du Sud-Est, en Afrique de l'Est et en Afrique de l'Ouest, en Amérique latine, ainsi qu'au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Le personnel du siège donne les orientations stratégiques, assure la coordination des politiques, assume les fonctions de gestion et fournit des connaissances de fond, tandis que les agents de terrain apportent l'expertise régionale et les moyens opérationnels nécessaires pour aider à élaborer des programmes nationaux et régionaux de mise en œuvre des activités antiterroristes de l'ONUDC sur le terrain.

Depuis septembre 2012, le Service est composé par le Bureau du Chef et par trois sections de l'appui à l'exécution, dont la première couvre l'Asie, le Pacifique et l'Europe; la deuxième l'Afrique sub-saharienne et le Yémen; et la troisième le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord, les pays du Golfe, l'Amérique latine et les Caraïbes. Afin d'assurer la cohérence dans les domaines de travail du Service, des points focaux ont été nommés pour les thèmes suivants: l'utilisation d'Internet à des fins terroristes, les victimes du terrorisme, le terrorisme chimique, biologique, radiologique et nucléaire, les infractions terroristes dans le domaine des transports, le financement du terrorisme ainsi que la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste.