Conférence Internationale pour la Gambie

M. Pierre Lapaque, Représentant régional de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, a assisté à la Conférence internationale pour la Gambie, qui s'est tenue le 22 mai 2018 à Bruxelles. La Conférence internationale, co-organisée par l'Union européenne et le gouvernement de la Gambie, était présidée par Mme Federica Mogherini, Haute Représentante / Vice-présidente, M. Neven Mimica, Commissaire européen à la coopération internationale et au développement, et M. Adam Barrow, Président de la Gambie. La conférence s'est concentrée sur l'expression et la confirmation du soutien international à la Gambie dans sa transition démocratique historique et cruciale, qui appelle à la réforme de divers secteurs des institutions de l'Etat. Elle visait également à mobiliser le soutien financier de la communauté internationale pour la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) de la Gambie.

Au cours de la première session, Monsieur le Président de la Gambie a présenté le plan de développement national triennal et son programme de réformes aux représentants de haut niveau présents à la conférence, à savoir les États membres européens, la communauté internationale et les organisations internationales, notamment l'ONUDC. Après la présentation de M. Barrow, les participants ont fait part de leurs remarques et ont manifesté un fort soutien. De nombreuses promesses de dons ont été annoncées pour un montant total de 1,45 milliard d'euros pour une durée de cinq ans, en faveur du Plan national de développement de la Gambie.

 
 
 

Les discussions et les échanges au cours de la deuxième session, appelée "Séminaire thématique sur les réformes politiques et économiques en Gambie" se sont déroulés autour de deux panels : l'un sur «la transition démocratique - améliorer la qualité des institutions » et l'autre sur «la construction du contrat social - promouvoir une croissance économique et une productivité inclusives et durables ». Ce fut l'occasion pour les conférenciers et les participants de souligner l'importance de la primauté du droit, des normes démocratiques, de la justice, du respect des droits de l'homme et du développement dans la transition démocratique et dans des gouvernements et institutions démocratiques et efficaces.

M. Lapaque a réaffirmé le soutien ferme et continu de l'ONUDC à la Gambie notamment afin de renforcer le système de justice pénale du pays, en aidant la Gambie à poursuivre sa transition démocratique en s'appuyant sur des institutions démocratiques fortes, sur la primauté du droit et sur une croissance économique durable et partagée.

Pour plus d'informations :

Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies

Contribution de l'ONUDC à la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel