La Corée du Sud et l'ONUDC collaborent pour le renforcement de la justice pénale et de la réforme pénitentiaire en Gambie

L'ONUDC et l'Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) ont signé un accord de subvention le 31 mai dernier. Les deux parties se sont engagées à « appuyer le secteur de la justice pénale et de réforme des prisons, à renforcer l'application de la loi et les mécanismes judiciaires pour la prévention des crimes graves et le blanchiment d'argent en République de Gambie ».

L'accord de subvention a été signé par Mme Eunju Cha, Représentante résidente du Bureau pays de KOICA au Sénégal et M. Pierre Lapaque, Représentant régional de l'ONUDC pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre. Cette signature scelle le premier partenariat entre KOICA et l'ONUDC dans la région dans le but d'établir un cadre de coopération et de faciliter la collaboration.

KOICA apportera son aide à l'ONUDC dans le cadre du Programme d'assistance des États fragiles et touchés par des conflits afin de mettre en œuvre le projet pour une durée de 18 mois à partir du mois de mai 2018. L'ONUDC mettra en œuvre ce projet important dans le but de soutenir le secteur de la justice pénale de la Gambie. L'ONUDC et KOICA continueront à établir une relation étroite et complémentaire afin de soutenir la Gambie dans sa transition démocratique historique.

Le projet vise à répondre aux principaux défis en matière de réforme identifiés par le gouvernement, notamment le renforcement des capacités des agents des forces de l'ordre (en matière d'enquête et de poursuites des crimes) pour mieux enquêter et poursuivre les crimes tels que le blanchiment d'argent, la traite des personnes et les infractions liées à la drogue; le renforcement ciblé des capacités dans les domaines de la coopération internationale en matière de justice pénale, y compris sur la confiscation des avoirs volés; et enfin, l'amélioration des systèmes pénitentiaires en Gambie et les conditions des prisonniers conformément aux normes internationales.

Au niveau national, l'ONUDC réalisera le projet en étroite collaboration avec les ministères de la Justice, de l'Intérieur et des Finances, le Bureau du Gardes des Sceaux, la Police, la Cellule de renseignement financier, l'Agence nationale de la lutte contre la drogue de la Gambie ainsi que l'administration pénitentiaire gambienne afin d'assurer une appropriation nationale et d'ainsi inscrire le projet dans la durabilité institutionnelle.

 
M. Pierre Lapaque Représentant régional de l'ONUDC et Mme Eunju Cha, Représentante résidente de KOICA

L'ONUDC a déjà collaboré avec le Gouvernement gambien sur plusieurs projets et initiatives dans les domaines de la lutte contre la criminalité transnationale organisée, la traite des personnes, le trafic illicite et la criminalité organisée transfrontalière dans le cadre du soutien du système des Nations Unies.

S'appuyant sur le partenariat existant avec la Gambie, l'ONUDC poursuivra son assistance technique au renforcement du système de justice pénale du pays avec les activités susmentionnées concernant la réforme pénitentiaire, la réforme de la justice pénale ainsi que la lutte contre le blanchiment d'argent et le recouvrement des avoirs. Cet accord de subvention avec KOICA réaffirme l'engagement de l'ONUDC à assister la Gambie à renforcer les institutions démocratiques, garantissant le respect de l'état de droit et des droits de l'homme. Le projet vise à la mise en œuvre de l'objectif de développement durable (ODD) 16 des Nations Unies « la paix, la justice et les institutions efficaces » afin de développer des systèmes de justice pénale accessibles, responsables et efficaces en Gambie.


Pour plus d'informations :

Conférence Internationale pour la Gambie

Suivez notre compte Twitter