Inauguration d'une nouvelle unité d'application de la loi au Ghana

 
Cette activité a été financée par les Etats-Unis
   

Afin de renforcer les capacités des agences d'application de la loi au Ghana dans la lutte contre le trafic de drogues et la criminalité organisée, l'ONUDC a rénové et équipé une nouvelle Unité d'Application de la Loi sur les Drogues (DLEU) dans le Nord, qui a été officiellement inaugurée le 14 novembre 2018 à Tamale. L'Unité de Tamale aidera les agents d'application de la loi de la région à mener des enquêtes et poursuites relatives au trafic de drogues. Cette unité est la deuxième a être établie dans le pays cette année. La première avait été ouverte à Koforidua en juillet 2018.

La DLEU a été inauguré par M. James Oppong Boanuh, Inspecteur Général Adjoint de la Police (DIGP) du Service Policier de Ghana, et M. Luke Durkin-Vice, Chef Politique de l'Ambassade des États-Unis au Ghana, en présence de représentants de l'ONUDC, des organismes d'application de la loi du Ghana et des représentants internationaux.

Dans sa déclaration, M. Durkin a dit que « Les drogues illégales sont une affaire sérieuse, et ce n'est pas un problème pour un seul pays, mais pour le monde entier. Nous sommes ici pour permettre et soutenir votre mission, afin que les peuples du Ghana, des États-Unis et de partout puissent vivre leur vie sans cette menace. DIGP M. Oppong Boanuh a fait appel aux agents de la DLEU pour qu'ils exercent leurs fonctions de façon professionnelle et utilisent l'équipement donné uniquement aux fins pour lesquelles ils ont été donnés et déclarer toutes les saisies avec exactitude.

   
©UNODC/2017

Cinq officiers de la future unité on été formés en matière d'enquêtes du trafic de drogues et ils ont reçu l'équipement nécessaire pour travailler efficacement. Une formation avancée de deux semaines en matière d'enquêtes du trafic de drogue a été livrée à Tamale pendant l'inauguration et la même formation a été livrée dans la région de Kumasi-Ashanti, avant l'inauguration. Des tests de drogues et des manuels d'enquêtes ont été donnés aux unités de Tamale et Kumasi. L'ambassade d'Italie a également donné deux motos à la nouvelle unité de Tamale.

                               
   Carte du Ghana

L'appui à ces unités au Ghana est financé par le Bureau des Affaires Internationales et de Répression des Stupéfiants du Gouvernement des États-Unis (US-INL) et mis en œuvre par l'ONUDC à travers des formations et achats du matériel. Ce projet a été lancé en 2016 en collaboration avec le gouvernement ghanéen dans le cadre du « Projet d'assistance technique aux autorités ghanéennes pour lutter contre le trafic de drogues et la criminalité organisée, » qui vise à soutenir les efforts nationaux pour lutter contre le défi posé par le trafic de drogues.

Pour plus d'information :

Ghana

L'ONUDC et le trafic de drogues 

L'ONUDC soutient la création d'une nouvelle unité d'application de la loi au Ghana