GHANA: l'ONUDC déploie une Unité de formation mobile pour renforcer la lutte contre le trafic de drogue

 Cette activité est financée par l'Union Européenne

21 mars 2018- Le renforcement des capacités des services d'application de la loi est essentiel dans la lutte contre le trafic de drogue en Afrique de l'Ouest. Le crime organisé et le trafic de drogue sont la cause de multiples menaces pour la région. Pour aider à répondre à ces menaces, l'ONUDC fournit à ces pays des Unités de Formation Mobile (UFM) qui peuvent servir dans la formation et l'amélioration des capacité des forces de l'ordre dans la lutte contre la drogue et la criminalité organisée.

La République du Ghana a été le premier pays à bénéficier de cette UFM dans le cadre du Projet de soutien au Plan d'action régional de la CEDEAO en matière de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants, la criminalité organisée qui y est liée et l'abus de drogues en Afrique de l'Ouest. Le déploiement s'est déroulé à Accra du 20 au 23 mars 2018.

À la suite d'une visite d'évaluation effectuée il y a quelques mois, il a été convenu que le Conseil des stupéfiants du Ghana (NACOB en anglais) serait l'agence d'accueil de cette UFM.

Techniquement, une UFM est un ensemble d'ordinateurs avec des modules de formation déjà installés, servant à dispenser une formation et renforcer ainsi la capacité des forces de l'ordre à lutter contre la drogue et le crime organisé. Ce sont des ordinateurs, à la pointe de la technologie très robustes et résistants aux chocs, offrant un accès hors ligne et facilement transportables dans des coffrets de stockage dédiés. En cas de besoin, l'UFM peut être déployée partout et servir d'espace de formation mobile, entièrement fonctionnelle.

Lors de la cérémonie d'ouverture, le Secrétaire exécutif par intérim du NACOB, M. Francis Kofi Torkornoo, a déclaré que « la formation permettrait de dévoiler les nouveaux modes opératoires utilisés par les trafiquants de drogue et permettre ainsi aux responsables de lutter efficacement contre la criminalité. »

 

   

  L'Unité de formation Mobile présentée lors de la cérémonie de déploiement à Accra, Ghana. ©ONUDC 2018

M. Jullien Woirin, Chargé de programme et de liaison de l'ONUDC, au nom du Représentant régional de l'ONUDC, a félicité les autorités ghanéennes « pour l'engagement à assurer le renforcement continu et à jour des capacités des services d'application de la loi ainsi que pour l'ouverture à des approches innovantes comme celle proposée par cette unité de formation mobile. »

M. Sotirios Bazikamwe, Conseiller en gouvernance de la Délégation de l'Union Européenne au Ghana, a expliqué que « les défis relatifs au contrôle des frontières, au trafic de drogue, au contre-terrorisme et au blanchiment d'argent seront relevés grâce à cette UFM ».

M. Amankwah, représentant du ministère de l'Intérieur, et le Commandant Anderson Fosu-Ackaa de l'Académie de police, ont exprimé leur satisfaction par rapport aux opportunités offertes par l'UFM.

Après la remise de l'UFM, une formation spécialisée de quatre jours a été organisée pour 20 personnels de la NACOB, du Service de police du Ghana, de l'Académie de police, de la Douane, du Centre du renseignement financier et du Bureau du crime organisé.

M. Chand Kaushil, Chef de Technologie et Solutions de l'ONUDC et M. Kamal Toure, Chargé de projet eLearning, du Projet de soutien au Plan d'action de la CEDEAO, Emmanuel G. Williams, formateur en technologies de l'information de l'Agence libérienne de lutte contre la drogue, ont supervisé les sessions de formation des formateurs sur l'utilisation des UFM.

En accueillant ce déploiement d'UFM, le Ghana peut inspirer d'autres États membres de la CEDEAO. L'UFM offrira plus de possibilités d'atteindre plus de personnes à travers le pays, même dans les zones éloignées.

La composante eLearning du Projet de soutien au Plan d'action de la CEDEAO, vise à renforcer les capacités et connaissances des agents des forces de l'ordre sur tous les mandats de l'UNODC et à les rendre plus efficaces pour lutter contre le trafic de drogue.

La plate-forme eLearning de l'ONUDC propose plus de 100 modules sur de nombreux sujets tels que les techniques de contrôle des frontières terrestres, le trafic de drogue et le crime organisé, les enquêtes sur les lieux de crime, les laboratoires clandestins et le trafic de migrants.

L'ONUDC a fourni une assistance technique aux États d'Afrique de l'Ouest au cours des 20 dernières années par l'intermédiaire de son Bureau régional pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre à Dakar (Sénégal) et de 11 autres bureaux locaux basés dans différents pays de la région.

Pour plus d'information:

UNODC action against drug trafficking in West Africa

Soutien au Plan d'action régional de la CEDEAO contre le trafic illicite de drogue en Afrique de l'Ouest

Programme Global eLearning (en anglais)