Les artistes sénégalais et l'ONU luttent ensemble contre le COVID-19

12-05-2020

Il a fallu un jour et demi et cinquante bombes de peinture à la RBS Crew du Sénégal, une collaboration d'artistes graffeurs, pour réaliser cette fresque de 5 mètres de long représentant les gestes barrière contre COVID 19.

Les couleurs vives la rendent incontournable selon Madzoo, membre et artiste du RBS Crew. "On peut dire beaucoup de choses avec une simple image. Nous traversons tous une période difficile en ce moment. Les gens reçoivent beaucoup d'informations sur la façon de rester en bonne santé, mais pour la population analphabète de ce pays, une image est le moyen le plus rapide de les toucher", déclare-t-il.

 

Beau Graff, Xalima & Madzoo de RBS CREW au bureau du Coordonnateur Résident à Dakar, Sénégal

Comme de nombreux artistes du monde entier qui mettent aujourd'hui leur talent au service de la lutte contre la pandémie sanitaire, les artistes urbain ont été invités à diffuser leur message sur la façade de l’immeuble des Nations Unies à Dakar qui abrite le bureau du Coordonnateur Résident, le PNUD, le UNFPA  et l'UNDSS.

Depuis sa création il y a 12 ans, l'objectif de la RBS Crew est de sensibiliser le public à travers l'art urbain, explique Beau Graff, l'un des trois artistes qui ont travaillé sur l'œuvre. "Nous sommes des artistes engagés, nous cherchons toujours a sensibiliser la population sur l'actualité par l'image", dit-il.

L’œuvre imposante de 2 mètres de haut représente un visage couvert d'un masque, une main ramassant un mouchoir, tandis qu'une autre paire de mains fait mousser des bulles de savon sur un fond bleus et violets, avant la scène finale d'un garçon toussant dans son coude. Le slogan vert fluo occupe le devant de la scène: And Xeex Covid19, qui signifie "Luttons ensemble contre COVID19", en wolof.

Représentant le directeur régional, M. Antonio Mazzitelli, qui n'était pas dans le pays, Aliou Sall, du bureau régional de l'UNODC, a félicité les artistes pour leur collaboration et leur contribution.

 

 Aliou Sall Représentant le directeur régional de l'UNODC 

 

"L'UNODC et toutes les agences des Nations Unies continueront à travailler main dans la main avec le Sénégal pour faire tout ce qui est nécessaire pour voir ce virus éradiqué et pour que la population soit protégée", a déclaré M. Sall. "La fresque se distingue vraiment. C'est une excellente initiative et je pense qu'elle sera très efficace", a-t-il ajouté, tout en soulignant que "les gestes de barrière doivent être suivis et respectés car la lutte contre ce virus est l'affaire de tous".

C'est un moment de fierté pour Xalima, le troisième artiste qui a travaillé sur la fresque. "La réalisation de cette fresque devant le bâtiment des Nations unies est l'une des collaborations qui restera avec nous. Notre travail est enfin reconnu à sa juste valeur", a-t-il déclaré.

Car la collaboration de Madzoo avec l'ONU contribue à diffuser le message, dit-il, et à protéger sa famille et sa communauté. "Dans mon quartier, nous voyons que les gens écoutent et suivent les règles. Le fait d'illustrer les règles les rend plus faciles à comprendre et ne laisse personne derrière. C'est dans l'intérêt de tout le monde", ajoute-t-il.

Les Nations Unies au Sénégal ont annoncé un financement d'environ 121 milliards de FCFA (203 805 926 dollars) pour aider le Sénégal dans sa réponse à la pandémie de Covid-19. Sur ce montant, 156 991 740 dollars US ont déjà été mobilisés par les différentes entités des Nations Unies au Sénégal.

     
 

La façade du bâtiment qui abrite le Bureau du Coordonnateur Résident, le PNUD, l’UNFPA et UNDSS à Dakar