Le projet PROMIS renforce les capacités de la Brigade de répression contre la traite des personnes & le trafic illicite de migrants au Mali

SIKASSO, MALI   Des frontières longues et poreuses, une faible densité de population et des défis de surveillance ont rendu le Mali vulnérable au trafic illicite des migrants et à la traite des personnes. Avec une population estimée à 12,7 millions d'habitants, une espérance de vie de 51 ans et un indice de développement humain de 182 sur 186, les maliens sont particulièrement vulnérables à la traite des personnes et au trafic illicite de migrants.  

La traite des personnes et le trafic illicite de migrants ont connu une recrudescence avec la crise politique actuelle au Mali. Cependant, le gouvernement fait des efforts pour atténuer ses effets, et conscient, que le trafic illicite de migrants et la traite des personnes constituent un véritable problème transnational, l´Etat malien recherche un soutien international pour renforcer ses initiatives nationales.

En réponse à ce besoin, l´Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) et le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH)  dans le cadre du projet PROMIS, en collaboration avec le Comité National de Coordination de la Lutte contre la Traite des Personnes et les Pratiques Assimilées (CNLTPA), appuient le renforcement de capacités de la Brigade de répression du trafic illicite de migrants et de traite de personnes (BRTIM) et des officiers de police judiciaire de la Police et de la Gendarmerie Nationales maliennes, afin que qu’ils puissent détecter, enquêter et poursuivre des cas de traite des personnes et de trafic illicite de migrants en appliquant la loi malienne relative à ces deux crimes.

En mars 2020, la première session de formation a eu lieu à Sikasso. Elle s’est focalisée sur la détection, les enquêtes et les poursuites dans les affaires de traite des personnes et de trafic illicite de migrants. 21 personnes ont participé dont 2 femmes. 

  

 La formation de ces acteurs est un élément essentiel de la lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants.

La formation a permis aux participants de :

  • Améliorer leurs connaissances sur le cadre légal international, régional et national et sur le cadre institutionnel de lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants au Mali.
  • Découvrir les principales méthodes de contrôle des victimes dans les cas de traite des personnes et aborder les options qui s’offrent à eux en termes de principales formes de contrôle dans les enquêtes relatives à la traite des personnes.
  • Echanger des expériences et bonnes pratiques liés au traitement pénal de la traite des personnes et du trafic illicite de migrants.
  • Savoir faire la distinction entre les éléments constitutifs de ces deux crimes.

« C’est une formation initiale. […] Certains membres de la Brigade ont des connaissances sur la traite des personnes et du trafic illicite de migrants. Mais ce qui leur manque, c’est le renforcement de leurs capacités dans le cadre des procédures, avec tous les détails, sur la coopération inter-agences, interservices pour les amener à travailler ensemble, pour qu’ils soient complémentaires dans la lutte, » a annoncé Boubacar Toure, président du comité national de coordination de lutte contre la traite des personnes.

La formation a été facilitée et animée par M. Boubacar Touré ; M. Moctar Kouyaté, Juge du siège du Tribunal de la Commune 6 de Bamako ; M. Yoro Traoré, commandant de police, chef de la police judiciaire au sein de la Brigade ainsi que par M. Moulaye ARBY, Responsable de projet pour l’ONUDC au Mali.

Le projet PROMIS, mis en œuvre conjointement par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme (HCDH)grâce à un financement du gouvernement des Pays-Bas et l´Italie, prend les dispositions nécessaires pour mener à bien cette série de formations à l’attention de la Brigade et des officiers de police judiciaire de la police et de la gendarmerie, en veillant à protéger la santé des participants

En savoir plus: