AIRCOP lance avec succès des activités e-learning  pendant la pandémie COVID-19

25-06-2020

En réponse à la pandémie COVID-19, AIRCOP renforce ses activités d'apprentissage en ligne en Afrique, par le biais de webinaires, en coordination avec la plateforme d'apprentissage en ligne de l'UNODC.

Du 10 au 12 juin, AIRCOP a organisé un module destiné aux responsables de Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT) sur la manière de mieux gérer les groupes de travail et de garantir le plein respect des règles déontologiques et éthiques. 

Du 16 au 18 juin, 28 stagiaires des CAAT du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun (Douala et Yaoundé), de la Côte d'Ivoire, de la Guinée-Bissau, du Niger, du Sénégal et du Togo ont bénéficié d'un module sur l'analyse des risques et le ciblage des passagers suspects basé sur l'analyse des données des passagers aériens (en particulier, les PNR), par des formateurs des douanes françaises et maliennes. En outre, afin de renforcer la coopération sous-régionale et l'échange de bonnes pratiques, le chef de l'Unité de ciblage des douanes de Guinée Conakry  (pays non bénéficiaire de AIRCOP) a présenté son unité.

  
 

Ces deux premiers modules d'apprentissage en ligne et de renforcement des capacités ont connu un grand succès, et les participants ont manifesté leur intérêt pour ce passage des formations en personne aux formations en ligne et ont utilisé les outils offerts par la plateforme pour partager leurs expériences et leurs questions, comme en témoignent leurs commentaires : "La formation en ligne sera désormais un outil de coopération technique supplémentaire efficace pour renforcer les capacités et les connaissances des agents du CAAT : La mise en œuvre des enseignements tirés a été immédiate."

D'autres cours sont prévus en juin et juillet pour tous les CAAT africains sur tous les types de menaces qui pèsent sur les aéroports, afin de maintenir leurs capacités opérationnelles à niveau.

Pour les CAAT francophones, les webinaires d'apprentissage en ligne porteront sur le contrôle du courrier postal et express, la criminalité liée aux espèces sauvages, la lutte contre le trafic de drogue par voie aérienne, la contrebande d'argent liquide et les documents frauduleux, avec le soutien d'experts des douanes du Burkina Faso, du Niger, de la France et de la Belgique ainsi que d'experts de la police française et d'EUCAP Sahel-Niger.

D'autres formations en ligne sur l'éthique et l'intégrité sont prévues avec CRIMJUST, cette fois au niveau national, en particulier pour les CAAT du Nigeria, du Ghana, de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert.

En juillet, les responsables des CAAT du Nigeria (Lagos et Abuja), du Ghana (Accra) et de la Gambie (Banjul) bénéficieront également du module sur les règles de gestion et d'éthique avec le soutien du projet CRIMJUST de l'ONUDC. AIRCOP étudie actuellement avec CRIMJUST la mise en place d'une formation nationale en ligne sur l'éthique au profit des agents de la CAAT du Nigeria, du Ghana, de la Guinée Bissau et du Cap Vert.

Ce nouveau type de soutien virtuel fourni par AIRCOP aux CAAT ne remplacera pas le soutien sur le terrain par le biais des habituels mentorats sur site, formations, ateliers régionaux et autres échanges de bonnes pratiques entre les CAAT, mais doit être considéré comme une valeur ajoutée, donnant également aux participants la possibilité d'un accès permanent aux sessions enregistrées en direct.

La mise en œuvre de ce programme d'apprentissage en ligne a également été l'occasion pour AIRCOP d'élargir son réseau d'experts africains, dans le cadre de la coopération Sud-Sud en matière de sécurité qu'elle a cherché à développer au fil des ans.

AIRCOP étudie actuellement comment fournir à tous les CAAT un accès à ces technologies, y compris une connexion Internet stable, afin que toutes ces unités puissent bénéficier pleinement de cette nouvelle forme d'assistance technique dans le cadre d'un programme de formation continue et d'échange de bonnes pratiques.

Pour en savoir plus:

 AIRCOP project