Riposte Covid-19 : l’ONUDC aux côtés des acteurs nationaux engagés contre la Traite des personnes en Côte d’Ivoire

23-06-2020

Depuis l’apparition du COVID-19 en Côte d’Ivoire, le Gouvernement a déclaré l’état d’urgence, suspendu tous les rassemblements et instauré un couvre-feu par décret présidentiel pour protéger la population et arrêter la propagation du virus.

Parallèlement, la pandémie COVID-19 a un impact sur la capacité des autorités publiques et des organisations non-gouvernementales à fournir des services essentiels aux victimes de traite, qui se trouvent à être particulièrement exposées à la contraction du virus, moins bien équipées pour prévenir la contamination et avoir un accès plus limité aux soins de santé. Il est devenu difficile de maintenir les opérations essentielles, telles que fournir assistance juridique et services de santé, en faveur des victimes du fait de l’ajustement de leurs priorités par les pays.

  
 Les dons ont été réceptionnés par la Secrétaire Exécutive du CNLTP, Mme Yapo Virginie  

En réponse à l’impact de la pandémie du COVID19 sur les efforts de lutte contre la traite des personnes, en particulier de fournir protection et assistance aux victimes de traite – y inclus l’accès a la justice - l’ONUDC, avec le soutien du gouvernement des Etats Unis d’Amérique, a offert  des équipements de protection individuelle à ses partenaires nationaux engagés à ses côtés dans la lutte contre la traite des personnes.

Les bénéficiaires sont principalement le Secrétariat Exécutif du CNLTP, l’Unité de lutte contre la criminalité transnationale (UCT), la Direction des Affaires civiles et pénales du Ministère de la Justice, la Sous-Direction de lutte contre le travail des enfants, la Brigade mondaine, l’ONG Cavoequiva et l’Association des femmes juristes de Cote d’Ivoire

La cérémonie, qui a eu lieu le 23 juin 2020, a été présidée par Mme Traoré Anita, Conseiller Technique du Ministre de la Solidarité, de la lutte contre la pauvreté et de la Cohésion Sociale, avec la présence du Conseiller Technique du Ministre de la Justice et des droits de l’Homme, point focal du Comité National de la Lutte contre la Traite des Personnes (CNLTP).

Grace à ces dons, qui comprennent masques chirurgicaux, gels hydroalcooliques, savons et gants, les heureux bénéficiaires pourront continuer leurs activités de lutte contre la traite des personnes dans un climat plus sécurisé et protecteur.

Les dons ont été réceptionnés par la Secrétaire Exécutive du CNLTP, Mme Yapo Virginie qui les a ensuite remis aux bénéficiaires. Dans son mot d’ouverture, la Secrétaire Exécutive a salué et remercié l’ONUDC pour cet appui, qui selon elle devrait motiver davantage l’ensemble des acteurs dans leur mission de lutte contre la traite des personnes

  
 

Liste des équipements de protection individuelle remise par l’ONUDC aux partenaires nationaux en Cote d’Ivoire :

  • 4 thermomètres électroniques à infrarouge
  • 10,500 masques chirurgicaux
  • 500 gels hydroalcooliques avec bec verseur (400 ml)
  • 400 savons liquides avec bec verseur (350 ml)
  • 4000 gants
  • 7 cartons de savons pain (240 mg), soit 280 savons
  • 200 mouchoirs papiers
  • 750 sachets poubelles (100 L)
  • 60 seaux de lavage main avec robinet

Le Porte-parole des bénéficiaires, M. Koffi Joachim, Conseiller technique du Ministre de la justice et Point focal du CNLTP, a également remercié l’ONUDC pour les équipements de protection offerts et a réitéré l’engagement des acteurs présents à poursuivre l’assistance aux victimes de traites et à œuvrer au démantèlement des réseaux qui alimentent et vivent de cette pratique attentatoire aux droits fondamentaux des hommes et des femmes. Il a aussi promis de faire un bon usage du don reçu.

Les équipements de protection ont été offert dans le cadre du projet de l’ONUDC conduit depuis 2018 en Côte d’Ivoire, intitulé Améliorer la réponse pénale à la traite des personnes à travers des actions intégrées en Côte d'Ivoire, avec le soutien financier du gouvernement des Etats Unis d’Amérique.