L'ONUDC distribue du matériel de sensibilisation & de protection aux réseaux de soutien à la santé mentale au Sénégal pendant COVID 19

26-06-2020

DAKAR   Le 26 juin marque la Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues et permet ainsi de renforcer l'action et la coopération à l’échelle internationale, régionale et nationale afin de parvenir à une société affranchie de l’utilisation des drogues.  Soutenue chaque année par la communauté internationale, cette journée a également pour objectif de renforcer la sensibilisation aux dangers liés à l’usage et au trafic de drogues illicites pour notre société.

Pour l’édition 2020, dont le thème est « Une meilleure connaissance pour de meilleurs soins », l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre basée à Dakar, a procédé à la remise de matériel de sensibilisation et d’équipements de protection individuelle (EPI) pour lutter contre la crise sanitaire liée au COVID 19, au Réseau des Organisations pour la Promotion de la Santé Mentale au Sénégal (REPOSAMS).

  
Mme Mame Seyni Dieye du Bureau Régional pour
l’Afriquede l’Ouest et du Centre de l’ONUDC remet
des masques au Dr Jean Augustin Tine, Chef de Division
de la santé mentale du Ministère de la santé et de
l’action sociale

La cérémonie s’est déroulée au Centre de Sensibilisation et d'Information sur les Drogues (CSID) Jacques Chirac à Thiaroye. Le CSID J. Chirac propose une large gamme d'accompagnements aux usagers de drogues, mais organise également des activités diverses pour la population du quartier.

Par l’intermédiaire de la Division de la santé mentale du Ministère de la santé, du matériel de prévention et de sensibilisation a donc été remis au CSID pour un montant de 5,720,000 FCFA:

  • des produits d’hygiène : bouteilles de gel hydro-alcoolique, masques, gants,
  • détergents liquides, eau de javel, savon et dispositifs de lavage des mains.
  • 100 posters de sensibilisation/prévention.
  • 100 t-shirts de sensibilisation/prévention.

A cette occasion, Mme Seyni Dieye, chargée du programme de réduction de la demande de drogue de l’ONUDC au Sénégal, a précisé qu’à travers cette remise de matériel, l’ONUDC réitère son engagement aux côtés du Gouvernement avec un appui institutionnel qui permettra de contribuer efficacement à lutter contre la pandémie COVID-19.

«Pour une lutte effective contre la drogue, il nous faut aller au-delà de la politique et de la répression et intégrer les activités communautaires qui sont essentielles pour la population. Le travail des acteurs communautaires est crucial car leur présence et leurs interventions aident à atteindre les personnes qui sont marginalisées ou qui ne font pas confiance au système. Il est ainsi impératif d’assurer une continuité de soins et d’accompagnement psycho-social pour les personnes souffrant de troubles liés à l’usage de drogues pendant la pandémie COVID19, » a-t-elle déclaré.

« Nous espérons que ce modeste don de l’ONUDC contribuera à faciliter un meilleur accompagnement des acteurs communautaires au bénéfice des personnes les plus vulnérables et des usagers de drogue en particulier, durant ces moments de contraintes et d’incertitude mondiale. »

 
Mme Dieye inspecte les dispositifs de lavage de main

Cet appui vise à soutenir l’Etat du Sénégal dans la gestion de la crise liée au COVID-19, en lui offrant la possibilité d’un appui technique et financier qui contribuera à une meilleure prise en charge des usagers de drogue durant cette pandémie.

Le Dr Jean Augustin Tine, Chef de Division de la santé mentale du Ministère de la santé et de l’action sociale a annoncé : « Pour lutter efficacement contre l’usage de drogues, le Ministère de la santé accorde une importance capitale au renforcement des activités communautaires. Ainsi nous saluons cette initiative de dotation en produits d’hygiène, de protection et de communication aux membres du Réseau des Organisations pour la Promotion de la Santé Mentale au Sénégal (REPOSAMS). Cet acte permettra de relancer les activités de promotion et de prévention contre l’usage de drogues dans ce contexte de COVID-19. Nous remercions l’ONUDC pour les actions réalisées au profit des populations sénégalaises à travers le Ministère de la Santé.»