L’ONUDC fournit une assistance technique pour la prévention du terrorisme au Mali

22-11-2021  Bamako. L'ONUDC a organisé un atelier national sur le partage d'informations entre les agences nationales et régionales chargées de la lutte contre le terrorisme et les crimes transnationaux dans la région du Liptako-Gourma à Bamako. Financé par le Royaume du Danemark, l'atelier a eu lieu du 13 au 15 octobre 2021. Il a réuni 13 représentants de la Brigade spéciale d'enquêtes antiterroristes, des services de gendarmerie et de police judiciaire, de la Direction du renseignement de la police nationale, de la Direction de la police des frontières, ainsi que et du Programme régional danois pour la paix et la stabilisation au Sahel.

Tenu sous l'égide du Programme Sahel, cet atelier fait partie d'une série d'activités organisées par l'ONUDC au Mali, au Niger et au Burkina Faso sur le partage d'informations et la coopération police-justice dans la lutte contre le terrorisme dans la région du Liptako Gourma.

Les discussions qui ont eu lieu au cours de l'atelier ont mis en évidence les principaux défis auxquels le Mali est confronté dans la prévention et la lutte contre le terrorisme, notamment les difficultés à maintenir une base de données actualisée des terroristes présumés au Mali, les progrès nécessaires pour améliorer la coordination inter-agences (en particulier entre les acteurs de la justice et les enquêteurs) et les défis posés par la détection des mouvements de suspects terroristes et de combattants étrangers bénéficiant de frontières poreuses.

Selon le Dr. Amado Philip de Andrès, Représentant régional de l'ONUDC pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, "le renforcement de la sécurité des frontières dans la région du Liptako-Gourma est à la fois l'un des plus grands défis et l'une des priorités afin de permettre aux populations frontalières de vivre dans une plus grande sécurité".

Les échanges ont également mis en évidence plusieurs domaines d'assistance technique auxquels l'ONUDC pourrait apporter son soutien. En particulier, les participants ont exprimé un intérêt pour l'organisation de formations spécialisées dans la gestion des scènes de crime et les techniques d'interrogatoire dans le contexte de la lutte contre le terrorisme.

La délégation de l'ONUDC a également rencontré le chef de la Brigade spécialisée d'enquête antiterroriste et le directeur des affaires judiciaires du Mali. Les activités au Mali s'inscrivent dans le cadre du soutien continu de l'ONUDC au renforcement des capacités du Mali en matière de prévention et de lutte contre le terrorisme.