L’ONUDC fournit une assistance technique aux autorités béninoises en matière d’enquêtes, de poursuites et de jugements d’affaires terroristes

COTONOU. Depuis 2019, les activités des groupes terroristes se sont intensifiées au nord du Bénin, représentant maintenant une menace bien concrète pour la stabilité et la sécurité de l’État. Dans ce contexte, et conformément aux objectifs identifiés dans sa vision stratégique 2030 pour l’Afrique, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a souhaité soutenir le Bénin dans le renforcement des capacités des acteurs de sa chaine pénale à travers un "Atelier national de formation sur la réponse pénale dans les affaires liées au terrorisme ", du 5 au 7 avril 2022 à Cotonou. Cet atelier a été organisé par le Service de prévention du terrorisme de l’ONUDC, sous l’égide du Groupe de Travail pour l’Afrique de l’Ouest du Forum Mondial contre le terrorisme (GCTF-WAWG) avec le soutien financier de l’Allemagne.

Les objectifs de cet atelier étaient de renforcer les connaissances des participants sur les cadres juridiques internationaux et régionaux en matière de contre le terrorisme, y compris les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies et évaluer leur mise en œuvre, de développer une meilleure compréhension de la manière appropriée de judiciariser et de partager les informations/preuves recueillies dans le cadre d'enquêtes liées à des affaires de terrorisme et d’échanger sur les meilleures pratiques nationales et régionales pour renforcer la coopération internationale et améliorer la coopération inter-agences pour lutter contre le terrorisme .

L'atelier a ainsi réuni 28 représentants des principales entités nationales impliquées dans la prévention et la lutte contre le terrorisme, notamment des enquêteurs, des agents chargés de l'application de la loi et des magistrats dans le but de leur fournir davantage d’outils pour lutter efficacement contre le terrorisme.

Dans ce contexte, le Dr. Amado Philip de Andrés, Directeur régional de l'ONUDC pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, a expliqué que « le soutien aux Etats membres dans le renforcement des capacités et des ressources des systèmes judiciaires est une des priorités clés de l'ONUDC étant donné le rôle critique de la chaîne pénale dans la lutte efficace contre le terrorisme.»

Les participants ont souligné l’utilité de cet atelier de formation qu’ils ont trouvés très pertinent par rapport aux besoins de la République du Bénin. Les thèmes abordés au cours de l'atelier ainsi que les expériences partagées par des experts du Mali et du Niger ont été très appréciés par les participants, lesquels ont également exprimé leur souhait de poursuivre activement ce partenariat à travers d’autres formations pratiques.