Le Réseau des Autorités Centrales de l'Afrique de l'Ouest et des Procureurs contre la criminalité organisée (WACAP)

Lancé en mai 2013, le Réseau d'Autorités Centrales et de Procureurs d'Afrique de l'Ouest (WACAP) est un réseau de points focaux composé des 15 pays de la Communauté Economique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo) et de la Mauritanie.

Le WACAP est une initiative de l'ONUDC mise en place avec le soutien de la Commission et de la Cour de Justice de la CEDEAO. Le réseau WACAP s'inscrit dans le cadre de la Déclaration de Bamako sur l'impunité, la justice et les droits de l'Homme en Afrique de l'Ouest, qui encourage les pays à entreprendre des actions spécifiques pour promouvoir les réseaux d'entraide judiciaire entre procureurs de divers pays et développer une stratégie régionale de poursuite des personnes impliquées dans la criminalité transnationale organisée.

Le WACAP, conformément à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée (UNTOC), renforce la coopération opérationnelle et les capacités des autorités responsables de la coopération internationale en matière pénale. Le réseau soutient également les procureurs/magistrats dans leur combat contre toutes formes de criminalité sérieuse et organisée, notamment le terrorisme, et le recouvrement des produits de tels crimes.

Le réseau promeut l'établissement et le renforcement des autorités centrales dans la région. Le WACAP permet aux autorités centrales et aux professionnels, via l'organisation de réunions régulières et de programmes de formation, d'échanger des informations à propos de leur système juridique respectif et leurs procédures, de développer un langage en commun et de partager leurs bonnes pratiques. Les praticiens seront donc à même de rédiger, préparer et répondre aux demandes d'entraide judiciaire et d'extradition de manière plus efficace. Le réseau renforce également les capacités des procureurs/magistrats dans la gestion des affaires de criminalité grave et organisée, permettant ainsi des poursuites efficaces et une coopération renforcée au niveau régional et international.

 

  L'impact du WACAP :

  • Les points focaux du WACAP ont indiqué faire preuve de plus d'efficacité dans leur gestion des demandes d'entraide judiciaire et d'extradition ;
  • Des demandes d'entraide judiciaire ont été réalisées avec succès pour la première fois dans la région entre des pays francophones et anglophones ;
  • Des autorités centrales ont été créées ou renforcées ;
  • Des obstacles qui freinaient depuis longtemps certains cas d'extradition ont pu être surmontés et cela grâce au réseau qui permet le contact direct entre les membres ;
  • Les points focaux répondent à présent aux demandes informelles d'entraide afin de s'assurer que l'information requise est collectée ou que l'action nécessaire à l'obtention de l'information a été initiée, avant que la demande officielle ne soit reçue.

Pour de plus amples informations :

Site web de WACAP

Si vous souhaitez vous inscrire pour recevoir notre lettre d'information, veuillez nous écrire à l'adresse mail suivante : wacap@unodc.org

Suivez-nous sur Facebook ou Twitter