Enquête : la production d'opium en Afghanistan augmente de 43%

Enquête : la production d'opium en Afghanistan augmente de 43% Image: ONUDC 23 Octobre 2016 : La production d'opium en Afghanistan a augmenté de 43% jusqu'à 4.800 tonnes en 2016, selon les derniers chiffres de l'enquête de l'opium en Afghanistan publiés aujourd'hui par le ministère afghan de lutte contre les stupéfiants et l'ONUDC. La superficie qui sert à cultiver le pavot a également augmenté à 201.000 hectares (ha) e 2016, représentant une hausse de 10% par rapport aux 183.000 hectares de 2015.

Dans un communiqué qui coïncide avec le lancement de l'enquête, le Directeur exécutif de l'ONUDC, Yury Fedotov, a déclaré que le nouveau rapport montre un retournement inquiétant dans la lutte contre le problème persistant des drogues illicites et leur impact sur le développement, la santé et la sécurité. Par conséquent, il a exhorté la communauté internationale à apporter du soutien à la réalisation des objectifs de développement durable en Afghanistan, y compris le travail indispensable pour une société pacifique et inclusive, la santé, la pauvreté, la paix, le genre parmi tant d'autres.

Cette hausse de la production peut être expliquée par la superficie grandissante qui sert de culture du pavot, mais le facteur le plus important est le rendement par hectare plus important de l'opium. La plus grande augmentation de rendement a eu dans la région de l'ouest, où le rendement moyen a augmenté de 37% et dans la région du Sud, qui a vu une hausse de 36%. Etant donné que ces deux régions représentent une hausse de 84% de la culture totale du pavot à opium en Afghanistan, l'augmentation du rendement dans ces régions a eu un impact fort sur la production potentielle d'opium au niveau national. 

Le rendement de l'opium est, quant à lui, de 23,8 kilogrammes par hectare (p/ha)- 30% de plus qu'en 2015 (18,3 kg p/ha). Une politique d'éradication du pavot a été menée par les gouvernement provinciaux dans 355 ha en 2016. Cela représente une diminution de 91% par rapport à 2015, lorsque 3.760 hectares ont été éradiqués. En 2016, l'éradication a eu lieu dans 7 provinces, par rapport aux 12 provinces de 2015.

Hilmand, avec quelques 80.273 ha (40% du total national) reste la province cultivant le plus de pavot dans le pays. Elle est suivie par Badghis (35.234 ha), Uruzgan (15.503 ha), Nangarhar (14.344 ha), Farah (9.101 ha), Badakhstan (6.298 ha) et Nimroz (5.303 ha).

Comme indiqué dans l'enquête, la culture de l'opium a diminué dans certaines des principales provinces de culture de pavot, notamment Farah et Nimroz (qui ont vu une baisse de 57 et 40% respectivement), mais a augmenté dans les provinces de Badghis (184%) et Badakhsan (55%).

La région du sud représente la plus grande part de production nationale d'opium avec 54% enregistrés, ce qui équivaut à quelques 2.591 tonnes métriques.La deuxième région en termes de production d'opium est l'Ouest, avec 24% de la production nationale (1.139 tonnes métriques), suivie de la région est avec 12% (571 tonnes métriques). Les autres régions (région du nord-est, du nord et du centre) ensembles ne représentent que 10% de la production totale d'opium. 

Lors de la dernière campagne d'éradication, huit personnes sont décédées et sept personnes ont été blessées. En 2015 cinq personnes sont mortes et 18 personnes ont été blessées. 

Plus d'informations

Enquête sur l'opium en Afghanistan 2016 (Sommaire exécutif en anglais)

ONUDC in Afghanistan

[close]
Related Videos
    All Multimedia