Intégrité judiciaire

La corruption dans le système judiciaire - qu'elle soit réelle ou ressentie - est une réelle menace pour la confiance en l'État de droit. C'est au regard de cet élément que le renforcement de l'intégrité judiciaire constitue un pan entier du Programme mondial de la Déclaration de Doha.

L'initiative pour l'intégrité judiciaire vise à soutenir les juges dans le monde dans le renforcement de l'intégrité judiciaire et la prévention de la corruption dans le secteur judiciaire au regard de l'article 11 de la Convention des Nations unies contre la corruption. C'est dans ce but que l'initiative facilitera la création d'un Réseau mondial pour l'intégrité judiciaire.

Depuis 2000, l'ONUDC apporte son soutien aux États membres pour renforcer l'intégrité judiciaire, la responsabilité et le professionnalisme en encourageant le développement des Principes de conduite judiciaire de Bangalore et en fournissant des outils variés pour aider les juges dans cette démarche.

Le Réseau mondial pour l'intégrité judiciaire donnera un nouvel élan à ces efforts et créera une plateforme pour soutenir les juges dans :

  • L'Échange des meilleures pratiques et enseignements acquis concernant les défis et les problèmes émergeants liés à l'intégrité judiciaire et la prévention de la corruption ;
  • La Création d'une base de données et de ressources utiles ;
  • Le Développement d'outils, de guides manuels pratiques et de programmes en réponse aux problématiques nationales ;
  • Offrir des services de conseils entre pairs, de formation et de renforcement des compétences ;
  • Évaluation des risques pour l'intégrité et du développement de réponses efficaces aux risques identifiés ; et
  • le Développement et implantation des codes de conduite et des mécanismes de responsabilité.

Télécharge les publications

News

Une déontologie judiciaire, prérequis pour atteindre les plus hautes exigences dans l’exécution de la justice

Une déontologie judiciaire, prérequis pour atteindre les plus hautes exigences dans l'exécution de la justice

Alors que le lancement du réseau mondial pour l'intégrité de la justice de l'ONUDC approche, la Déclaration de Doha sur l'intégrité de la justice y introduit les points de vue de juges du monde entier. Ces opinions seront partagées sur le site spécialisé en construction, qui comprendra une mine de ressources juridiques et une plateforme afin d'échanger sur les affaires et les différentes perspectives juridiques. Le juge Mindaugas Simonis de Lituanie a rejoint le juge José Igreja Matos, vice-président de l'Union internationale des magistrats pour anticiper les contributions au réseau mondial pour l'intégrité judiciaire afin de promouvoir et de faciliter une intégrité judiciaire mondiale.


Renforcer l'intégrité judiciaire grâce à des systèmes de transparence financière pour les juges

Renforcer l'intégrité judiciaire grâce à des systèmes de transparence financière pour les juges

Il y a tout juste une décennie, la suggestion faite aux officiers de justice d'introduire des règles et des obligations pour déclarer leur patrimoine, autres intérêts et activités dans le but de préserver l'intégrité judiciaire et protéger des cas de corruption fut accueillie avec un profond scepticisme.

Toutefois, cette question a de nos jours gagné du terrain dans de nombreuses juridictions et les juges eux-mêmes ne restent plus en marge de ce débat. Compte tenu de cette évolution, une véritable opportunité de progrès dans cette discussion, de partage des expériences et d'apprentissage auprès des juridictions ayant mis en place des systèmes de déclarations financières ou similaires pour leurs juges se présente. Le Réseau mondial pour l'intégrité judiciaire, une initiative bientôt lancée par l'ONUDC dans le cadre du Programme mondial de la Déclaration de Doha, offrira une plateforme unique pour cet échange.

Videos

Le Réseau mondial pour l'intégrité judiciaire

À l'approche du lancement du Réseau mondial pour l'intégrité judiciaire en 2018, l'ONUDC rassemble divers groupes de fonctionnaires de justice et associations du monde entier pour échanger sur les bonnes pratiques et les défis liés à l'intégrité judiciaire, ainsi que sur les attentes suscitées par le réseau.