L'ONUDC et le Secrétariat de l'OSCE signent un nouveau plan d'action conjoint pour 2018-2019

L'ONUDC et le Secrétariat de l'OSCE signent un nouveau plan d'action conjoint pour 2018-2019. Photo: ONUDC31 Janvier 2018 - Un plan d'action conjoint entre l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et le Secrétariat de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) a été signé par le Directeur exécutif de l'ONUDC Yury Fedotov at par le Secrétaire général de l'OSCE Thomas Greminger, au Secrétariat de l'OSCE à Vienne.

Le plan d'action conjoint 2018-2019 entre l'ONUDC et le Secrétariat de l'OSCE reflète la contribution des deux organisations au Programme de développement durable des Nations Unies à l'horizon 2030, et permet une collaboration technique plus uniforme dans douze domaines thématiques. Ces domaines incluent la lutte contre la criminalité organisée transnationale, la prévention et la lutte contre l'extrémisme violent qui conduit au terrorisme, la lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants, les activités contre le blanchiment d'argent, et la gouvernance et réforme du secteur de sécurité.

Le Directeur exécutif de l'ONUDC Yury Fedotov a déclaré: "Je salue la coopération continue entre l'ONUDC et l'OSCE, qui est un de nos partenaires stratégiques clés. Pris collectivement, le Plan d'action conjoint, les consultations régulières d'experts et les discussions entre les équipes offrent un fondement efficace pour agir contre les défis liés aux drogues, au crime, à la corruption et au terrorisme, et pour soutenir le Programme de développement durable à l'horizon 2030."

La signature du plan d'action conjoint 2018-2019 a été accompagnée de présentations de l'ONUDC et du Secrétariat de l'OSCE, qui ont illustré les avantages clairs et la valeur ajoutée de la collaboration étroite entre les deux organisations.

"Ce plan d'action conjoint a émergé d'une culture de la coopération sincère entre nos organisations," a expliqué le Secrétaire général de l'OSCE M. Greminger. "Il est basé sur la compréhension profonde que nous ne pouvons lutter efficacement contre les menaces transnationales qui pèsent sur notre sécurité qu'en puisant dans nos avantages comparatifs respectifs."

Le plan d'action conjoint 2018-2019 contient quatre nouveaux domaines thématiques sur la gouvernance et la réforme du secteur de sécurité; la prévention et la lutte contre les violences à l'égard des femmes; la lutte contre le cybercrime, et la lutte contre le trafic de biens culturels qui réaffirme la nature évolutive des menaces auxquelles fait face la communauté internationale.

La collaboration officielle entre l'ONUDC et le Secrétariat de l'OSCE sur la base d'un plan d'action conjoint a été établie pour la première fois en 2011, et le plan actuel est le quatrième de la sorte. Dépendant de la disponibilité de fonds et dans le cadre des mandats de chaque organisation, les plans permettent une coopération renforcée et la mise en oeuvre de programmes et d'activités conjointes. Cela inclut de coordiner et coopérer à travers l'échange de meilleures pratiques, l'organisation d'ateliers conjoints, une assistance technique associée et le partage de ressources.

[close]
Related Videos
    All Multimedia