La Commission pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale

La Commission pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (CCPCJ) a été créée par le Conseil Economique et Social (ECOSOC) dans sa résolution 1992/1, à la suite de la demande de l'Assemblée Générale formulée dans sa résolution 46/152, comme l'une de ses commissions techniques. La Commission constitue le principal organe directeur des Nations Unies en matière de prévention du crime et de justice pénale. La résolution 1992/2 du Conseil a assigné à la Commission plusieurs mandats et priorités, qui comprennent : le renforcement de l'action internationale pour combattre la criminalité nationale et transnationale, et l'amélioration de l'efficience et de l'impartialité des systèmes d'administration de la justice pénale. De plus, la CCPCJ offre aux Etats Membres un forum d'échange d'expertises, d'expériences et d'informations, afin de développer des stratégies nationales et internationales, ainsi que d'établir des priorités dans la lutte contre la criminalité.
En 2006, l'Assemblée Générale a adopté la résolution 61/252, qui élargit les mandats de la Commission, pour lui permettre d'agir en qualité d'organe directeur de l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), et d'approuver le budget du Fonds des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale - fonds qui fournit les ressources nécessaires à la promotion de l'assistance technique en la matière à travers le monde. La CCPCJ travaille en coordination avec les organes des Nations Unies qui bénéficient de mandats spécifiques relatifs à la prévention du crime et la justice pénale. Elle constitue également l'organe préparatoire aux Congrès des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale. Les déclarations adoptées au cours de ces Congrès sont transmises à l'Assemblée Générale pour approbation, par la Commission et le Conseil Economique et Social. La CCPCJ transpose les résultats de ces Congrès en actions concrètes, au travers de ses décisions et résolutions, dont un grand nombre est recommandé au Conseil pour adoption, ou à l'Assemblée Générale, par l'intermédiaire du Conseil.
La CCPCJ se réunit tous les ans afin de discuter et d'adopter un certain nombre de décisions et de résolutions. À la fin de chaque année, la Commission se réunit à nouveau pour la reprise de sa session ordinaire pour traiter des questions financières et administratives, en sa qualité d'organe directeur du programme des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale. Par ailleurs, des réunions intersessions sont régulièrement tenues afin de fournir des orientations stratégiques à l'ONUDC.