En Colombie une série télévisée populaire évoque la traite des personnes

28 mars 2013 - En Colombie, l'office régional de l'ONUDC a travaillé au cours des deux dernières années avec la société de production télévisuelle CMO et la chaîne de TV Caracol afin d'aborder la réalité souvent inquiétante de la traite des personnes au travers d'une série télévisée.« La Promesa », ou « La Promesse » en français, est une série qui révèle la détresse de milliers de personnes cherchant à réaliser leurs rêves ; une quête qui mène certains d'entre eux à croire aux promesses de connaissances ou même d'inconnus.

La série a déjà été diffusée au Panama, en République Dominicaine, au Honduras, au Costa Rica, au Nicaragua, à Puerto Rico, en Équateur, au Mexique, et est actuellement diffusée en Colombie. Elle raconte l'histoire de trois femmes aux histoires différentes mais qui finissent par partager le même destin en devenant victimes de la traite des personnes. Ana est sans emploi et vit seule avec un enfant malade. Par désespoir, elle décide de se rendre en Espagne pour retrouver Elber, le père de son enfant. Frida a été mariée un an mais continue de chercher son prince charmant. Elle tombe amoureuse - sur Internet - d'un homme qui dit l'aimer. Enfin, Seleni rêve de voyager en Espagne afin de revoir sa mère et d'aider ses grands-parents.

À travers l'histoire de ces femmes, la série explique comment les trafiquants font fonctionner leurs réseaux, dépeint les mauvais traitements que subissent les victimes et décrit les difficultés que rencontrent les parents qui tentent de rechercher et de sauver des êtres chers plongés dans des situations de trafic.

Lors de la cérémonie de lancement de la série, le représentant de l'ONUDC en Colombie, Bo Mathiasen a déclaré : « le travail que nous avons entrepris ces dernières années avec la compagnie de production et maintenant avec Caracol - conseiller sur le contenu de « La Promesa » - est un signe que la société colombienne nourrit un véritable intérêt envers l'exécution des lois relatives à la traite des personnes. »

Les producteurs et le personnel de Caracol ont participé aux ateliers menés par l'ONUDC visant à renforcer la connaissance du fléau de la traite. En outre, les histoires de ces trois femmes ont été inspirées des témoignages de victimes de la traite des personnes en Colombie.

Les acteurs et les producteurs de la série, ainsi que les dirigeants de Caracol, ont reçu des informations sur la campagne Cœur Bleu contre la traite des personnes de l'ONUDC. Ils ont exprimé leur reconnaissance pour le travail que fournit l'ONUDC afin d'empêcher que d'avantage de personnes ne deviennent les victimes des réseaux de la criminalité transnationale organisée. Caracol a également exprimé sa volonté de continuer à diffuser des messages de prévention du crime au cours de futures productions.

« Nous tenons à féliciter tous ceux qui ont fait de 'La Promesa' une réalité et nous espérons que l'histoire de ces trois femmes aidera à rappeler que les êtres humains ne sont pas à vendre » a déclaré Mathiasen.

Informations complémentaires:

Bureau régional de l'ONUDC en Colombie

La Promesa - TV Caracol

Campagne Cœur Bleu des Nations Unies

[close]
Related Videos
    All Multimedia