Justice pénale et prévention du crime

English | Français

La criminalité et la violence empêchent le développement humain, social et économique, affectant de façon disproportionnée les membres les plus vulnérables de la société. La criminalité est un obstacle à l'état de droit, particulièrement dans les pays à faible revenu ainsi que dans ceux qui connaissent les troubles d'un conflit ou viennent d'en sortir. Elle prospère là ou la justice est faible, et le non-droit et l'instabilité règnent. Quand les Etats n'ont pas de fortes institutions judiciaires, les criminels trouvent toujours les opportunités pour faire du profit.

Un système de justice pénale inefficace ou corrompu n'est pas à même de gérer les nouvelles menaces visant la paix et la sécurité internationales, notamment le trafic de drogue, d'armes et de ressources naturelles, la traite des personnes, la corruption ou le terrorisme. Il ne peut freiner les activités illicites des réseaux du crime organisé qui infiltrent les structures gouvernementales et les administrations publiques, ce qui contribue d'autant plus à saper la sécurité et la stabilité.

Renforcer les institutions de justice pénale protège l'état de droit, aide à neutraliser la propagation de la criminalité transnationale organisée et améliore le climat de sécurité pour les individus et communautés des pays et régions touchés. Un système de justice pénale sain et efficace favorise le développement social et économique durable et constitue un instrument indispensable pour faire face aux violations des droits de l'Homme.

Depuis sa création, l'Organisation des Nations Unies s'est investie dans le développement et la promotion des principes de justice pénale et de prévention du crime internationalement reconnus. Aujourd'hui, il existe plus de 50 normes et standards couvrant les domaines de la justice pénale, de la prévention du crime et de la protection des victimes. Ces instruments guident les efforts de l'ONUDC dans la promotion d'une action efficace pour renforcer la capacité des états à prévenir la criminalité et à développer justice pénale et pour répondre aux besoins de la communauté internationale face à la criminalité aux niveaux national et transnational.

L'ONUDC assiste les Etats, en particulier les pays en développement, en transition économique ou émergeant d'un conflit, à développer des stratégies pour prévenir, enquêter et juger les affaires pénales, en respectant l'état de droit et en apportant une attention particulière aux groupes vulnérables.

Le travail de l'ONUDC dans les domaines de la réforme de la justice pénale et de la prévention du crime et de la violence comprend l'assistance et la protection des victimes et témoins, l'amélioration de l'accès à la justice, la promotion de la justice réparatrice, la prévention de la violence faite aux femmes et le soutien à la réforme des prisons et à la recherche de peines alternatives. Nous encourageons également la création de standards de conduite pour les professionnels de la justice pénale, notamment les officiers de police, les procureurs et les juges, et nous aidons les Etats à améliorer la gestion des affaires de justice pénale et les systèmes de contrôle de celle-ci.

Parce que la paix ne peut s'installer durablement dans un pays en trouble si celui-ci ne connait pas l'état de droit, l'ONUDC porte une attention toute particulière au renforcement des systèmes de justice pénale dans les pays en guerre ou sortant d'un conflit. Nous contribuons à leur reconstruction démocratique par le renforcement des cadres légaux, la réforme de l'administration, la refondation des capacités humaines et des infrastructures, et le soutien au développement de politiques nationales dans les différents domaines de la justice pénale.